[Test] S.T.A.L.K.E.R. Shadow of Chernobyl (3 mois après)

Il y a trois mois jour pour jour sortait S.T.A.L.K.E.R. Shadow of Chernobyl, et je profite de l’occasion pour écrire un test solo et multi, car ce jeu est pour moi un putain de FPS d’exception, j’en ai même rêvé à plusieurs reprises tellement il m’a envoûté… Sa réussite au niveau du solo tient essentiellement en trois points :


Une ambiance hors du commun

A moins d’être allergique aux univers post-apocalyptiques, impossible de ne pas être totalement immergé dans l’ambiance glauque et adulte de S.T.A.L.K.E.R. Sans nécessairement susciter la peur continuellement, le jeu nous fait très bien ressentir la désolation des lieux, le côté désespéré, la solitude… Certains screenshots me font presque penser à des tableaux tellement c’est beau. Car oui, sans de tels graphismes l’ambiance de S.T.A.L.K.E.R. ne serait pas ce qu’elle est. Non seulement techniquement ça reste très bon (avec pourtant quatre ans de retard), mais surtout artistiquement c’est splendide (je ne parle même pas du mode DX9). Et c’est d’autant plus beau à regarder que les environnements sont (relativement) ouverts, ce qui me fait une transition toute trouvée vers le point suivant.

Un level-design ouvert et crédible

C’est là où S.T.A.L.K.E.R. prend toute son ampleur. Pour moi ce jeu est le premier véritable FPS-RPG… je m’explique : ce qui m’intéresse dans un RPG ce n’est pas de créer son personnage, améliorer ses stats en effectuant des actions n’ayant rien à voir avec la compétence acquise, ou parler pendant des plombes à des PNJ pour trouver des quêtes annexes… non, ce qui m’intéresse dans un RPG c’est surtout la liberté de déplacement, le fait de pouvoir choisir ses missions, ainsi que la gestion de l’inventaire. C’est pourquoi selon moi S.T.A.L.K.E.R. remplit très bien son côté RPG, contrairement à ce qu’on peut lire un peu partout sur le net. Et c’est grâce à son level-design ouvert que je considère S.T.A.L.K.E.R. comme le premier véritable FPS-RPG, car les précédents jeux se réclamant de ce genre (System Shock 2, Deux Ex 1 et 2, Vampire Bloodlines…) ne proposaient qu’un level-design vaguement ouvert (même si on avait une impression de liberté). Ces jeux, quelles que soit leurs qualités respectives, étaient des FPS-RPG sans réelle liberté en terme de choix de déplacement. Le seul FPS-RPG avec un level-design aussi ouvert (et même bien plus) que S.T.A.L.K.E.R. était Boiling Point : Road to Hell, hélas le jeu était mauvais techniquement, bourré de bugs, et le gameplay très mou. Bref pour moi S.T.A.L.K.E.R. est le premier FPS-RPG vraiment réussi dans ses deux composantes. Car nous allons voir que le côté FPS n’est pas en manque, loin de là.

Des gunfights nerveux et intelligents

Là encore S.T.A.L.K.E.R. se distingue des autres FPS-RPG, car le côté FPS est pour une fois vraiment réussi. Les sensations des armes sont très bonnes et la balistique assez réaliste, même si la dispersion des balles est un peu exagérée sur les armes du début de l’aventure. La progression en terme de gameplay et de difficulté est très bien foutue. : l’évolution des armes, armures, artefacts et ennemis rencontrés fait que l’on a toujours l’impression d’évoluer, comme dans un RPG, sauf qu’ici la gestion des combats se fait au skill uniquement et non pas selon des stats foireuses comme pour System Shock 2 ou Deus Ex. Les gunfights sont donc nerveux, mais également intelligents, de part l’ouverture des maps et l’IA des adversaires qui est très bonne dans l’ensemble. Ils contournent, parfois à plusieurs, se mettent à couvert, fuient, etc… Il arrive parfois que certains ennemis ne réagissent pas, mais c’est très rare. Par contre le gros point noir de l’IA c’est qu’ils ne lancent pas de grenades, c’est vraiment dommage.

Les défauts

Mais alors il a des défauts ce jeu ? Et bien oui. Tout d’abord il y a quelques bugs. Les patchs sortis corrigent la plupart de ces bugs, il en reste encore quelques uns mais ils ne sont pas gênants, j’ai d’ailleurs fini le jeu une première fois en version 1.0 et c’était tout à fait jouable. Le respawn trop fréquent des ennemis a été corrigé par le patch 1.0003. Parfois certains scripts ne se lancent pas mais il suffit de faire une quicksave puis un quickload et c’est reparti. Le bug le plus gênant concerne le crosshair qui s’efface progressivement, là encore on peut y remédier en retournant sous Windows par un Alt-Tab (ou en virant l’anti-aliasing). Concernant le level-design on en voudrait toujours plus, le découpage en maps séparées gâche un peu l’impression de liberté. De même pour la durée de vie, le jeu peut se terminer assez vite si on zappe les quêtes annexes, mais ça serait vraiment passer à côté d’une partie de l’intérêt du jeu. Je conseille fortement de visiter les maps de fond en comble, c’est tellement immersif. Les quêtes annexes ne sont pas toujours très intéressantes, mais ça reste toujours plaisant, et rien n’oblige à les faire. La limitation de temps pour ces quêtes est d’ailleurs complètement débile, mais elle peut être supprimée grâce à un petit mod. Concernant les fins différents c’est un peu dommage que cinq d’entre elles se décident de façon passive, selon la façon dont on a joué. J’aurais préféré des embranchements narratifs au cours de l’aventure en fonction de certains objectifs accomplis.

Le mode multi

Le multi est par contre encore assez foireux à cause du netcode pas terrible, les mouvements des joueurs est assez saccadé, on a une impression de lag permanent. C’est vraiment dommage car sinon ce multi est très bon. Comme pour le solo, la réussite du multi est lié en grande partie au level-design : les maps sont très ouvertes, assez grandes, il y a plein d’abris pour se mettre à couvert… Et on retrouve les bonnes sensations des gunfights et l’ambiance oppressante. C’est un bon compromis entre un FPS bourrin type FEAR et un FPS plus réaliste type Red Orchestra. Bref tous les ingrédients sont réunis pour un excellent mode multi, il faut juste espérer que le netcode soit amélioré par les patchs 1.0004 et 1.0005 prévus pour bientôt. Les patchs 1.0001 et 1.0003 ayant déjà amélioré l’envoi de paquets, je ne me fais pas trop de soucis. Cela fait plaisir de voir que les devs supportent autant leur jeu, il faut dire qu’après six ans de développement laborieux c’est un peu logique.

Pour moi S.T.A.L.K.E.R. est sans hésitation le meilleur FPS solo sorti depuis Far Cry en 2004. La difficulté est vraiment satisfaisante, enfin un vrai FPS solo qui n’est pas taillé pour le grand public. On ressent vraiment une impression de survie. Ce jeu m’a captivé par sa campagne solo, et le multi est pour l’instant très prometteur. Sans lag il serait vraiment très bon. Il y a déjà une forte communauté autour du jeu et pas mal de mods sont déjà sortis.

(les screenshots ont été pris en mode éclairage statique DX8)

-> Lien vers ma gallerie Imgur avec des screenshots supplémentaires

44 réflexions sur « [Test] S.T.A.L.K.E.R. Shadow of Chernobyl (3 mois après) »

  1. franchement je vois pas comment on peut aimer ce jeu.
    faut jouer à halo2 les gars en plus vista il déchire

  2. Ouais c’est vrai que le coup du crosshair est du à l’anti-aliasing, mais je préfère quand même l’activer.

  3. Tu me donnes envie de le réinstaller, le début m’avait gonflé, une TROP grande liberté d’action (ouais j’aime bien qu’on me prenne par la main).

    edit: autograf laul.

  4. Moi ce que j’ai pas aimé, c’est le bug qui plante (plantait?) le jeu au bout de quelques minutes si l’HDR est activé. Sinon c’est vrai que c’est un excellent jeu.

  5. Un truc qui ma fait chier, c’est que je me suis balladé à 95% du temps avec l’ak car on trouves pas de munition pour les autres armes :/

    Ou alors je cherches mal.

  6. "Un truc qui ma fait chier, c’est que je me suis balladé à 95% du temps avec l’ak"

    Oh putain, toi, t’as dû en chier.
    Je veux dire, l’AK quoi… c’est un peu la mitraillette de merde imprécise du jeu par excellence.

  7. no_life > Bah au bar il n’y avait que ça justement ! Et ce qu’on trouve sur les cadavres c’est un peu juste, surtout en hard.

    The.MAN6 > ouép… *pleure en repensant à tout ses quick-load*

  8. STALKER, je suis le seul à trouver qu’il est vite relou ?
    D’accord au début, c’est bien on galère bien et tout, on essaie d’être malin. Mais dès qu’on arrive au stade du jeu ou t’es pété de thunes, c’est plus du tout marrant (ça vient assez vite en fin de compte).

    Avec du recul, je le trouve naze ce jeu, pas mauvais, mais juste un peu naze.

  9. T’as beau être pété de thunes à la fin sur les trois dernières maps y’a plus de marchands, donc ton fric ne sert plus à rien (à part débloquer une des 7 fins…). Et puis si tu as trouvé ce jeu trop facile essaie au niveau de difficulté max, et sans faire les missions annexes ni l’arène, on en reparle…

  10. Chacun ses goûts, moi j’ai adoré le gameplay. Après je conçois tout à fait que ça ne plaise pas à tout le monde. C’est pas du Painkiller c’est sûr.

  11. Soyons concis soyons bref, mis à part ma tentative de troll trop visible du premier post, ce jeu est peut être le rare FPS qui me fait envie à l’heure actuelle, avec bioshock (dont le design un peu bariolé contraste avec le terne de stalker).
    Mon fps préféré toute génération confondue restant Far Cry (j’ai pas encore testé Stalker), avec une sensation de liberté qui n’existait alors dans aucun fps à ma (mon humble) connaissance dans un fps, je me suis rabattu vers les fp pas ‘s’ que sont Morrowind et Oblivion.
    Depuis Far Cry donc, je n’ai jamais retouché à un seul réel FPS (à par Urban prooter à l’occasion). Et Stalker est parmis le seul qui me fasse envie.
    J’aimerais pourtant être un fan d’halo 1, 2 et 3, et win vista mais je crois qu’une certaine incompatibilité idéologique m’empêche d’aller à la rencontre de ces bouses ultimes.
    De l’anarchie bordel! du libre arbitre que diable! du Stalker enfin merde!!
    bon, je l’achète quand? bientôt.

  12. Mon fps préféré toute génération confondue restant Far Cry (j’ai pas encore testé Stalker)

    bakumax tu mens tu as testé STALKER chez moi! Et t’as intérêt à l’acheter sinon je te pends par la peau des couilles!

  13. Je suis assez d’accord avec redrick.
    Et je suis même pas capable de dire pourquoi j’aime pas.
    Le côté RPG est bien, le feeling des armes aussi, les maps sont vastes… Sur le papier ça sonne très bien.
    Ca manque peut être d’action, j’ai passer plus de temps a courir d’un bout a l’autre de la map pour des conneries que pour un vrai but.
    les ficelles du scenario sont trop grosse ?
    Les ennemis respawn sans raison. Ils aurait peut être du modifier un peu le scenario et parler de reproduction de la "faune" et de support chez les militaires. Dans un Painkiller les ennemis respawn mais c’est tout a fait normal c’est un defouloir purement arcade.
    Voila peut être un peu tout ça melangé nuis un peu trop a l’immersion pour un jeu plutôt orienté simu.

  14. Le respawn a été corrigé avec la patch 1.0003, c’est nettement mieux depuis, j’avoue que c’était un peu abusé avant. Concernant le scénar je m’en fous complètement. Cite-moi un FPS avec un scénar dont les ficelles ne sont pas trop grosses…

  15. Ouais, m’enfin la partie FPS est naze, aucun feeling. Attention je ne critique pas Deus Ex, c’est un grand jeu, c’est juste que pour moi c’est plus un RPG-aventure en vue subjective qu’un FPS.

    Des FPS avec un bon scénario y’en a vraiment pas beaucoup : Tribes Vengeance, XIII, Deus Ex 1 & 2, à la rigueur Condemned et Aliens Vs Predator 2… tout ça pour dire que le scénar de S.T.A.L.K.E.R. n’a pas à rougir par rapport à la moyenne.

  16. en effet, Deus Ex et Deus Ex 2, pourvu qu’on soit réceptif à la SF et à la politique fiction et au cyberpunk.
    Tribes Vengeance était assez original.
    et le scénario de jazz jackrabbit déchirait aussi – arf, un de mes premier jeux shareware sur pentium 120 aaaah la belle époque

  17. On est bien d’accord, les FPS et les scénarios ça fait deux, et finalement on s’en fout, c’est du bonus quoi.

  18. Génial, AvP2… Genre j’ai joué 10 minutes et poubelle… Le 1 n’a pas vraiment de scénario, mais qu’est-ce qu’il est VRAIMENT bon, et pas cheap holywood à la con.

    Finalement, le scénar je m’en fous. Ca ne fait pas un bon FPS, loin de là.

  19. Deus Ex n’était (n’est) pas un FPS dans le sens communément admis. Surtout de la façon dont j’ai abordé le jeu (la fameuse lame versalife qui déboîtait tout). M’enfin il restait toujours quelques armes à feu, qui en faisait néanmoins un fps dans le sens littéral du terme.

  20. Non mais AvP2 j’ai juste dis que le scénar est sympa, j’ai pas dit que ça en faisait un bon FPS. D’ailleurs si tu y as joué seulement 10 min je vois pas comment tu peux critiquer. Enfin bref… et sinon j’ai trouvé que c’était un très bon FPS… les goûts et les couleurs.

  21. Oui, je connais et j’étais fan. Le lapin vert avec son gun. Mon premier shareware…
    C’était un trait d’humour glacé et sophistiqué.
    allez, un ptit thumb chopé sur google, j’ai essayé d’en prendre une représentative..

  22. Je ne peux qu’appuyer ton test no_life, S.T.A.L.K.E.R. c’est vraiment le jeu pour les puristes du FPS PC.

    Un univers adulte et glauque, un gameplay ouvert et un level design réfléchit, une IA en mode maître qui ajoute une tension permanente, des graphismes somptueux mais toujours dans le ton, un feeling des armes où l’iron sight est Roi.

    Pour l’apprécier il faut bien évidemment y jouer en mode maître, et d’être donc constamment sur le qui-vive. Les différentes factions de stalkers, et de mutants obligeant à avancer prudemment et d’analyser chaque situation avant de commettre une erreur. Ceux qui se targent de l’avoir trouver facile n’ont certaiment pas du y jouer en mode maître.

    Avec les patchs et les mods le jeu s’affine de plus en plus.
    J’ai bien l’intention de me refaire le solo, en utilisant les mods pour le rendre encore plus réaliste et plus dur.

    De plus en plus de jeux, n’offre quasiment aucun challenge, surtout à cause du developpement multi-plateformes modelé pour le grand public.
    S.T.A.L.K.E.R. n’est définitivement pas de ceux là, il appartient pour moi à une race de FPS élite qui aura marquer son époque. Il y a aura un avant et un après S.T.A.L.K.E.R.

  23. une question me turlupine? Je me plais à penser que tu as fini far cry en mode vétéran… perso j’ai abandonné au dernier niveau, au checkpoint qui se situe avant la fosse… trop stressé. trop dur. L’as tu fini?

  24. Il y a aura un avant et un après S.T.A.L.K.E.R.

    Clairement. Ce jeu est une bouffée d’air frais, du challenge, une véritable impression de survie, entre les ennemis, les animaux, la radioactivité, les anomalies, la nécessité de bouffer, le manque de munitions…. ah quel bonheur.

    J’ai fini le jeu 3 fois, et je m’y remettrai dès que j’aurai une nouvelle config histoire d’y jouer en mode éclairage dynamique et de voir les autres fins. Mais déjà en mode statique c’est superbe, artistiquement j’ai pas vu mieux.

    A très bientôt sur le serveur de stalkerfrance !

  25. @bakumax
    Ouais la fosse de Far cry en mode vétéran, c’est un véritable cauchemar, il ne faut même pas chercher à tuer les ennemis mais courir le plus vite de l’autre coté.

    @no_life
    Je peux y jouer en mode DX9 depuis que j’ai eu ma nouvelle carte graphique, niveau immersion c’est le jour et la nuit.

  26. Bon test, que je dis – exceptée la comparaison avec Deus Ex, qui n’a pas grand sens à mon avis.

    Comme tous ceux pour qui Far Cry était resté la référence, j’ai franchement été conquis pas S.T.A.L.K.E.R., en dépit de ses défauts.
    Car il a pour lui les trois points que tu as clairement énuméré: des gunfights pèchus, un level-design excellent (ouvert et "réaliste"), et une ambiance hors du commun.

  27. Bah écoute généralement j’évite de disséquer les jeux ( d’autres font ça très bien), mais si tu veux une brève explication sur pétard mouillé et vu que j’attend qu’une série finisse de téléprouter :

    quand on me bassine sur la liberté dans le gameplay ( même si je sais qu’elle ne sera jamais ce que j’imagine) j’ai envie d’y trouver un tant soit peu de véracité, surtout avec un background en or pareil, hors là ce n’est pas le cas, entre les promesses et le jeu fini l’écart est trop important. Stalker mise tout sur l’action.

    Ok, je laisse tomber les rêveries, stalker n’est pas un "survival fps/rpg", je l’accepte comme il est, un bon ego shooter relativement conventionnel plus ouvert que la moyenne…et alors ? ce n’est pas pour ça qu’il est exempt de critiques : des combats bancales ( headshot ou rien), maps trop linéaires dans la mesure où des tas de recoins ne servent à rien ainsi que des raccords foireux entre elles, IA souvent à la ramasse ou carrément omnisciente, respawns hyper localisés et chiants. Par contre je trouve les sous terrains assez réussi, surtout pour l’impression de danger totalement absente à l’extérieur.

  28. Ok merci pour ta réponse.

    entre les promesses et le jeu fini l’écart est trop important.

    Les promesses je m’en fous, ce qu’il faut juger c’est le jeu en lui-même, alors oui c’est pas autant ouvert qu’ils l’annonçaient, les véhicules sont absents, etc… mais tant pis, en l’état le jeu est déjà pour moi le meilleur FPS solo. Les devs ont été trop gourmands c’est tout, faut arrêter de rêver devant leurs promesses. Je comprends que certains soient déçus à cause de ça, tant pis pour eux.

  29. Tu as bien lu mon dernier paragraphe ?
    Même en le prenant tel qu’il est, il n’est, pour moi, qu’un bon jeu, sans plus.

  30. J’adore ce jeu en tout points, mais j’arrive plus à avancer… J’en suis à la centrale, c’est le bordel, ça tire de partout, y a des ennemis partout, bref, ça m’amuse plus.
    Pour les souterrains, c’est clair, ils sont vraiment réussis, mais pour moi, niveau level design et archi, en règle générale, c’est du grand art.

Les commentaires sont fermés.