REKKR, Viking Simulatr

Je sors d’une session de Rekkr là, juste à l’instant. J’en peux plus, c’est dur, c’est long, les niveaux sont gigantesques, je me paume sans arrêt, les ennemis font mal mais putain : qu’est ce que c’est bon !

Rekkr c’est un mod pour The Ultimate Doom développé par une équipe d’une dizaine de personnes et sorti en 2017. C’est plus qu’un « simple » mod puisque c’est une total conversion – cad pour ceux qui n’aurait pas suivi un nouveau jeu conçu à partir d’un autre. Je ne connaissais pas du tout, je suis tombé là dessus totalement par hasard sur YouTube et le concept m’a immédiatement plu : une sorte de Hexen / Heretic dans un univers viking <3

Graphiquement si on compare ça à HeXen pour revenir là dessus, c’est plus minimaliste visuellement mais pas dénué d’identité ni d’âme pour autant. L’ensemble a de la gueule et chaque texture, chaque ennemi et niveau laisse entrevoir pas mal de boulot derrière.

Ce qui ressemble à un minigun est en fait le super shotgun viking. Chacune des armes s’apparentent à celles de Doom, transposées dans cet univers.

Quelques idées de design sortent du lot comme le « super shotgun » version viking qu’il faut recharger à la manivelle, la fausse potion de santé qui est un ennemi bien vicieux ou encore le « lance-grenades » qu’est en fait un bâton qui lance des runes explosives… C’est des petits trucs, des gimmicks ici et là, mais c’est sur le soin apporté aux petits détails qu’on reconnaît le cachet graphique apporté par la direction artistique.

On identifie clairement les ennemis – qui sont tous réussis et utiles, il n’y en a pas un seul en trop – et rien qu’à les regarder, on peut comprendre leurs types d’attaques tout en se faisant quand même surprendre parfois. Chaque niveau a son thème graphique à lui, du village pillé à la forêt inquiétante, en passant par les ruines d’un château, une cité viking en proie aux flammes ou encore des grottes pleines d’eau…

Les maps de forêts ont ma préférence question ambiance.

On est vraiment dans le haut du panier au niveau artistique et rien que pour le visuel, Rekkr attire l’attention sur lui.

The Ultimate Doom Viking Edition

Là où Rekkr change également c’est au niveau du gameplay – pour qui connaît bien celui des Doom classiques j’entends : les ennemis n’utilisent pas d’armes hitscan, et dans un mod Doom ça change pas mal de choses puisqu’on peut esquiver les projectiles de tous les ennemis. Le jeu a beau utiliser un univers viking, les armes à distance sont largement représentées, puisque les poings et la hache de guerre sont les seuls armes de corps à corps disponibles.

Autre caractéristique intéressante, les munitions utilisées par certaines armes sont basées sur les âmes des ennemis vaincus et récupérées avant qu’elles ne disparaissent cad en à peine 3 secondes. Cette mécanique très simple ajoute un certain intérêt dans les combats où on est confronté à une nuée d’ennemis nous barrant le passage des âmes tombées ça et là. il faut donc savoir tuer les ennemis avec parcimonie afin de pouvoir collecter les âmes à temps; ça pousse le joueur à se déplacer et à choisir une arme bien précise selon les cas de figure rencontrés.

Les deux âmes que l’on voit à gauche et au centre sont en fait déjà perdues.

Ça ajoute de l’intérêt dans les combats où les munitions viennent à manquer, bien qu’elles ne manquent que dans les niveaux de difficulté les plus élevés – là où Rekkr prend tout son sens. Ce petit truc en plus rappelle indéniablement les items récupérés après chaque glory-kill effectué dans le Doom 2016 et ça ajoute un peu de fraîcheur à l’ensemble.

Tout le monde n’est pas Levl Designr.

Parlons des choses qui fâchent, ce qui m’a personnellement un peu saoulé dans Rekkr, c’est le level design.

Certains niveaux sont non seulement très voire trop grands (je pense à E1M7, un calvaire me concernant) mais aussi parfois confus : il arrive trop souvent qu’on ne sait pas ce qu’on a déclenché en activant un levier, ou que l’on confonde porte et texture fixe, ou que l’on passe juste à côté d’un switch qui s’active automatiquement, sans qu’on sache trop pourquoi ou qu’on puisse deviner son existence.

Le rideau au fond là, c’est une porte. Je suis passé devant plein de fois sans y prêter attention, jusqu’à ce que j’essaie d’ouvrir tout et n’importe quoi juste au cas où.

Bref, c’est un peu bordélique mais c’est le genre qui veut ça. Je ne sais pas dire si c’est une qualité ou un défaut, si j’ai perdu l’habitude des niveaux sinueux et labyrinthiques, ou si tout simplement certains niveaux sont bel et bien mal fichus. Certains niveaux des épisodes 2 & 3 m’ont fait m’arracher les cheveux et ne peuvent pas être terminés sans jeter un coup d’œil régulier à la minimap, notre meilleure amie dans le jeu : si vous êtes du genre à vous perdre dans les niveaux de Doom 2016, pour Rekkr mieux vaudra préparer l’aspirine.

Heureusement, toutes les maps ne sont pas comme ça et certaines brillent même par un level design fluide dans lesquels des aides visuelles sont perceptibles afin de bien s’orienter ou permettent de dénicher facilement quelque chose.

Rekkr avec les mains

Rekkr vous occupera pendant plusieurs heures : la trentaine de niveaux répartis dans 4 épisodes – dont un bonus – offrent entre 7 et 8 heures de jeu selon votre capacité à dénicher les secrets. Ça m’a occupé quelques soirées car j’ai préféré y jouer par de courtes sessions.

De plus, le jeu sait se montrer assez punitif si vous n’abusez pas des quicksaves car on peut très vite mourir notamment à cause des mobs de CaC ou des lost souls qui ressuscitent les ennemis. Ça n’est pas rare non plus d’affronter des tas d’ennemis simultanément comme dans Doom ou de se faire surprendre par des pièges bien vicieux. Je recommande d’y jouer dans les niveaux de difficulté supérieurs.

Bien qu’imparfait notamment à cause d’un level design parfois crispant, Rekkr est un excellent mod, soigné et prenant, avec une chouette ambiance dans un univers viking peu représenté sur la scène modding de Doom. Rekkr met à l’amende bien des jeux vendus like it’s 1996 sur Steam, il serait dommage de passer à côté.

Liens

Site officiel
Topic sur Doomworld
Topic sur ZDoom Forums
Test par Icarus (Youtube)

Trailer

2 réponses sur “REKKR, Viking Simulatr”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *