Duke Nukem Forever 3D, ou Duke Nukem 3D Forever

C’est l’une des raisons pour lesquelles nous autres nous jouons sur PC : les mods. Qu’ils soient de simples fichiers qui modifient le FOV, des niveaux qui ajoutent du contenu au matériau de base, des total conversions qui changent complètement le jeu ou encore des patches non officiels qui corrigent des bugs, les mods font partie de la culture PC de base depuis la nuit des temps et sont le reflet d’une énorme communauté de fans, de joueurs , d’artistes et de développeurs talentueux.

Ça me fascinera toujours de voir le génie et la motivation qui sont à la base de bien des mods sur PC. Il n’y a qu’à consulter la liste gargantuesque de mods disponibles pour des sagas comme Half Life, Doom, les S.T.A.L.K.E.R., Fallouts et autres Elder Scrolls pour s’en rendre compte. Aujourd’hui, je serai absolument incapable de jouer à Call of Pripyat s’il n’était pas moddé et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

Je ne suis pas mort, même si vous ne le savez pas encore

Tout récemment je me suis intéressé au modding sur Duke Nukem 3D et j’avais déjà entendu parler d’un Duke Nukem Forever 3D, un mod qui propose tout un tas de choses inspirées des premiers trailers de la tristement célèbre suite de l’illustre Duke 3D – sortis depuis 2001 et qu’on trouve encore aujourd’hui sur le net. Le mod en question est sorti en 2013, je suis totalement passé à côté à l’époque.

Sur le papier, je trouvais l’idée vachement sympa : après le ratage Duke Nukem Forever par 3D Realms et Gearbox (même si au final, je trouve le jeu assez fun, peut-être y reviendrai-je plus tard) j’aime l’idée du fan mécontent qui s’entête à vouloir recréer « l’expérience DNF » sur ce bon vieux Build Engine en regardant des vidéos encore et encore pour en analyser le contenu, le recréer et en faire un mod.

Et après quelques heures passées sur le mod, je dois reconnaître qu’encore une fois, quand des moddeurs sont motivés à aller au bout de leur projet, le résultat est quand même impressionnant; malgré l’âge du moteur, on reconnaît plein de choses qu’on a vues dans ces trailers – comme la fameuse poursuite sur l’autoroute qu’on voit dans ce trailer de DNF 2001 :

Ça donne un drôle de résultat pour qui a regardé ces séquences des dizaines de fois jusqu’à les connaître quasi par cœur. On y reconnaît des trucs qui n’ont jamais dépassé le stade de la simple vidéo, mais qui ont tout de même marqué les esprits de l’époque grâce au culte voué à Duke 3D et au phénomène d’attente d’une suite, encore bien réel en 2001. Comme si quelqu’un avait réussi à chopper une vieille build d’un jeu abandonné qui traînait sur un vieux disque dur…

It’s time to chew bubble-gum and I’ll rip your head off and shit down etc etc

Question contenu, on a droit à 5 niveaux aux thèmes visuels bien différents, des variantes d’ennemis d’ennemis classiques et d’autres nouveaux, de nouvelles armes, un nouveau boss, de nouvelles musiques, etc. Des libertés ont forcément dues êtres prises, et même si l’ensemble est imparfait (voir même moyen parfois, comme par exemple le niveau de la base de l’Earth Defense Force, au level design perfectible et où le son de l’alarme permanente est assez insupportable), je salue tout de même l’effort de ces mecs d’avoir fait ce boulot, d’avoir décortiqué tout ce qui a fait le sel du jeu afin d’en faire un mod à part entière – pas le meilleur mod jamais vu sous Duke 3D cela dit, mais une curiosité très sympathique.

Et comme si ça ne suffisait pas, deux fans du mods ont développé un DLC de 3 nouveaux niveaux de très bonne facture (dont un inspiré d’un autre visible dans le DNF de Gearbox) qui apporte par la même occasion quelques correctifs. Je vous encourage à essayer, l’installation est on ne peut plus simple et ça ne dure pas trop longtemps, quelques heures pour faire le tour complet.

Aux dernières nouvelles (qui remontent au 16 janvier 2017 tout de même, après 4 ans de silence total), l’équipe bosserait sur une nouvelle version de Duke Nukem Forever 3D, sensée s’approcher encore plus du DNF abandonné. Pas plus de news pour l’instant à part des screens de models 3D…

Duke Nukem Forever tourne maintenant sur Duke Nukem 3D. Je crois qu’on peut dire que la boucle est bouclée.

Screenshots

duke nukem forever 2013 screenshot
duke nukem forever 2013 screenshot
duke nukem forever 2013 screenshot
duke nukem forever 2013 screenshot

Liens

Site officiel : genèse du projet / screenshots / téléchargements
moddb

Gameplay (sans commentaires – Youtube)

Nofrag :  Un DLC pour le mod Duke Nukem Forever 3D
Nofrag : Duke Nukem Forever dans Duke Nukem 3D

Le Grenier Informatique (tests Duke Nuke 3D magazines de l’époque)

4 réponses sur “Duke Nukem Forever 3D, ou Duke Nukem 3D Forever”

  1. La pige ici présente est à la fois passionnante et à la fois affligeante.

    La culture PC et les Mods, c’est une histoire de cœur, c’est évident. Comme pour tout dans la vie, lorsque cela a un sens.
    Parce que quand je lis (sur le ton légendaire et aigri de NoFrag) : « Aujourd’hui, je serai absolument incapable de jouer à Call of Pripyat s’il n’était pas moddé et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres… » c’est exactement la même chose que de dire « le jeu des développeurs qui ont fait 90% du boulot, conception, idée, temps, travail » ne vaut pas le coup, je ne peux pas y jouer ».

    Il existe des exceptions bien sûr, qui permettent par exemple de mettre un jeu ancien au goût du jour par le biais de mods et de l’énorme travail de la communauté, même 10 ans après.
    Modder un jeu, c’est par amour pour ce jeu, pas pour effacer la moindre souche qu’il représente dans sa version « vanilla ». Il existe aussi des Mods équilibrant un gameplay pour le peaufiner.

    Personnellement, lorsque j’avais 16 ans, j’étais attisé par l’idée de me dire « je vais retexturer le jeu, ce mod hyper cool déchire trop bien j’adore » ou encore « tiens un mod infinite-merchant comme ca je vends tout à ce mec et je galère pas dans le jeu ». Mais ça, c’était avant… La maturité, sans prétention aucune, m’a fait comprendre que si je luttais à vendre tous mes objets par exemple, peut être que c’est un équilibre de gameplay voulu par le développeur, ou encore si le jeu d’origine n’avait pas 4 giga de textures par niveau, c’est peut être pour que le jeu tourne chez la majorité des gens qui au final s’en cogne de la technique tant que le rendu artistique est bon (remarquez, « artistique » : un mot peut être absent du vocabulaire des adorateurs de quake-like en no-texture, bonshommes tout vert et FOV très réaliste en 140 degrés…).

    Sans tailler dans la chair, si NoFrag demande des brouzoufs sur Patreon, c’est peut être que plus grand monde apporte de l’importance à leurs articles sans cesses saignants et gratuits. N’est pas Desproges qui veut… Désolé.

    Comme l’avis sur Vermintide 2, très instructif et révélateur : les gens de NoFrag voient un jeu en vue première personne, allez ca y est : il faut que ce soit rocketjump, bunny-hop, fov expander et j’en passe, le jeu est donc un peu pourri et « creux ». Tandis qu’il est le parfait exemple d’un gameplay profond, appréciez par une vraie communauté de fans, très bon gameplay bien plus riche que l’on ne le pense, lorsqu’on se donne la peine d’y passer quelques heures afin de découvrir son étendue. Et oui, il n’y a pas d’univers futuriste ni de terroristes à flinguer, c’est triste et attention grande nouvelle : Vermintide 2 n’est pas du tout un First Person Shooter. Oh !? C’est juste un jeu d’action en vue à la première personne, avec un gameplay différent. Etonnant non ?

    Ce qui est amusant d’ailleurs, c’est qu’en cherchant sur votre site web, je n’ai pas trouvé un seul jeu qui vous plait… Pourtant ID Software a sorti RAGE, sans doute pour les RAGEux…

    1. Pour revenir sur ton exemple, Call of Pripyat, c’est selon moi l’exemple parfait du jeu qui se bonifie en le moddant. Je t’invite à le tester vanilla puis à te renseigner sur le modding du jeu, tu verras que l’expérience offerte par le titre n’en sera que décuplée.

      Duke Nukem 3D ou Doom, sans leurs communautés, seraient oubliés et enterrés depuis longtemps.

      Quant à ton pavé anti-nofrag, ici t’es sur les blogs Nofrag, je n’ai aucune espèce de lien avec l’équipe du site. Si le ton narcissique et sarcastique du site ne te plaît pas, c’est pas grave, des sites internet il y en a plein, tu trouveras ton bonheur ailleurs.

    2. T’es sur les blogs qui ne sont affiliés à Nofrag que par le nom de domaine, le contenu et le discours portés n’engagent la responsabilité que de leurs auteurs, même si certains articles se trouvent mis en avant sur la home du site quand l’équipe estime que le contenu mérite d’apparaître sur le site. Si tu veux prendre la défense de Vermintide 2, RAGE ou je ne sais quoi, je t’invite bien évidemment à créer un blog et un premier article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *