Au hasard des rues d’Asakusa

Lors du matsuri d’Asakusa, les yakuzas se montrent.
C’est même assez sympa: ils portent leur mikoshi en gueulant, comme tout le monde. Tous n’affichent pas leurs tatouages, mais on voit furtivement des dessins s’échapper des vêtements de temps en temps.

On arrive même à discuter avec certains jeunes, un vieux se déshabille pour nous faire admirer le renard dans son dos. Et de fil en aiguille, il finira par nous parler du jour où il a fait une erreur.

Notes: Oui, les filles sont tatouées aussi (vous pensez bien si on a demandé) et non, on ne demande pas à voir (à moins de vraiment chercher à se faire casser la gueule).

14 réponses sur “Au hasard des rues d’Asakusa”

  1. fallait te faire passer pour un mafieux italien et leur proposer un deal! Ou alors leur dire que la camora prenait le contrôle du biz au Japon, ca aurait pu donner quelques semaines agitées!

    bon je retourne me coucher.

  2. Vraiment impressionnantes tes photos, mais je ne comprends pas tout, ce sont des Yakuzas repentis ou quoi ? Ils font partis du crime organisé, alors pourquoi ya pas une descente de flic ?

  3. Ticman> Les yakuzas c’est un peu une mafia spéciale. Historiquement ils suppléaient la police. Aujourd’hui ils ont des biz légaux et leurs affaires underground sont en fait très peu connues.

  4. Ok, autrement dit, la police ferme les yeux car ils ne peuvent pas grand chose contre les yakuzas ? Mais bon les yakuzas et la mafia italienne n’est pas très comparable. Surement l’influence du cinoché (dont cet excellentissime film + ses suites http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=51123.html par contre ce sont des triades et non des yakuzas, j’y connais rien mais ça doit pas être pareil ?) , mais la mafia sont des raclures et les yakuzas ont de l’honneur ? 🙂

  5. Eryx – Je ne savais pas comment dire ‘Couche anti fuites’, sinon tu penses bien que je ne me serais pas gêné.

    Ticman – C’est surtout que porter des tatouages n’est pas illégal en soi. Même s’ils n’ont pas la conscience tranquille, tu ne peux arrêter quelqu’un sans preuves. Ce serait comme arrêter tous les mecs en costard en Italie.

  6. Syla – Je n’en doute pas, mais c’est quand même surprenant, ce serait marrant de voir les gangs ricains défiler et exposer leurs tatouages sans terminer la journée dans une fusillade entre gangs.

  7. Il mse semble qu’il y a une loi anti gang (depuis un bon moment maintenant) interdissant les regroupements de yakuza, qui ont du apres là loi changer leur manière de s’afficher (leurs maisons et bureaux affichaient en grand leurs bannières à l’entrée), et doivent maintenant se montrer plus discrets.
    (j’ai même lu des exemples des boxeurs qui ont du se faire enlever leurs tatouages pour pouvoir continuer à exercer, c’était d’ailleur moche à voir)

    Mais apparemment lors d’organisations comme celle-ci les autorités doivent faire preuve de laxisme, et c’est compréhensible.
    Sinon d’apres ce que j’ai compris ils profitent de leur image de ‘gangster romantiques’, mais ça reste des organisations criminelles, même si en effet l’honneur et le devoir semblent rester des points importants à l’interrieur des clans.

    Enfin, je dis ça ce que j’ai lu dans des bouquins et vu dans des reportages, j’ai jamais vu sur place moi.

  8. Excellent: je sais pas le boulot que fait le premier gars/son « hobby » qui cause ça, mais sa bosse de porteur est plutôt très impressionnante!!!

  9. Syla – Je n’en doute pas, mais c’est quand même surprenant, ce serait marrant de voir les gangs ricains défiler et exposer leurs tatouages sans terminer la journée dans une fusillade entre gangs.

    C’est ce que font les bikers. Quand ils débarquent à 200 dans ta ville, t’as intérêt à raser les murs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *