Géraldine ou l’attaque du chiflera tenace

Cette pauvre Géraldine en aura vu des vertes et des pas mures. Géraldine car c’est un chiflera femelle, j’ai un flair pour les chifleras. Elle qui pensait finir dans un duplex confortable avec vue sur Odaïba…

En tout cas elle a vu du pays: collée sur à peu près toutes les surfaces plus ou moins planes de Shinjuku, trimballée pendant des heures dans un sac trop étroit.

D’abord tout seul puis rejoint par -V-, la seconde étape fut ‘Géraldine en interaction avec le genre humain jaune’, qui a été en fait plutôt décevante: impossible d’arriver à capter un regard de curiosité de la part des japonais. Ils n’ont rien vu, rien du tout, continué leur chemin comme si de rien n’était même quand Géraldine était devant leur nez.

La seule fois où je suis arrivé à attirer l’attention, c’est une des premières fois dans le métro: je la colle sur une vitre (les gens me regardent), je m’éloigne de deux pas et Géraldine s’explose par terre (la ventouse colle assez mal). Y’a eu des réactions interloquées mais pas eu le temps de les prendre, j’ai quitté la rame de honte.

Elle prend maintenant un repos bien mérité sur ma table basse. En attendant de nouvelles aventures.

16 réponses sur “Géraldine ou l’attaque du chiflera tenace”

  1. Je le savais! Comme mon monsieur lapin! Je suis certain que tu as recu les memes sensations que moi. Sauf que j’ai l’air plus idiot avec mon lapin. Je me disais « la mise en scene de Syla est vraiment trop parfaite, pas possible de trouver un truc pareil en ville. Paris, Londres, NY, LA. J’ai jamais vu ca! » Normal c’est toi qui l’a met la! genial ce truc…

  2. Lu aujourd’hui page 12 du journal local de Shinjuku :
    « Un français est décédé hier après être tombé sur les rails du métro. D’après les témoins ayant assisté à la scène, il essayait de décrocher une plante fixée sur le métro à l’aide d’une ventouse. Les mains encombré d’un appareil photo, il a fini par tomber et est mort électrocuté et broyé par le metro.
    Ses dernieres paroles auraient été « bordel de merde, pourquoi j’ai voulu faire comme Positivfuu strungstrachs **puf puf** ».
    Ses restes calcinés ont été envoyé à sa famille par colis suivi et en son honneur la rédaction a décidé de publier quelques une des photos retrouvées dans l’appareil, si quelqu’un comprend leur signification ? »

  3. Merci !

    Zejulio – Pas encore de nom, mais faut que je lui en trouve un. En l’occurence, c’est un cendrier que j’ai réhabilité en cabane à boules de suie.

    Aliocha – Non, ils annoncent le départ des métros avant :] Par contre, qu’elle tombe sur les rails, ça oui.

    Making of: -V- prenant une photo avec ligne jaune (une de ses spécialités) et un japonais curieux qui a mitraillé Géraldine (et évidemment, la photo est floue…)

    Pour le coup de la pancarte de pub, j’ai demandé l’autorisation à la fille, elle a rigolé sur le coup mais a vite retrouvé son sérieux et a détourné la tête quand j’ai pris la photo…

    niam75 – Haha :] J’aurais plutôt fini coffré dans un asile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *