Tsukiji: les gens

Après m’être pris plein de remarques au sujet de mes photos vides (et limite en plus ils avaient raison), voici quelques gueules de Tsukiji. J’ai déjà pas mal trié, mais il y en a sans doute encore trop. Vous remarquerez d’une part le bazar hallucinant que c’est (au Japon, quoi !) et ensuite les maris au découpage et les femmes à la tenue des comptes, dans les petites cabanes.

9 réponses sur “Tsukiji: les gens”

  1. Les courbes sont tes amis… Toutes tes photos auraient du être comme la 1 et la 4. Il n’y a presque aucun détail dans les ombres pour le reste, c’est la montée en iso ou c’est toi qui l’a décidé ainsi???

    D’ailleurs la 4 est magique, la femme fait tellement accessoire, que même le poisson découpé force plus le respect. KICK ASS!

  2. PositiveFunk – Ahem… J’ai fait les 2/3 de la séance photo, puis je me suis aperçu que par mégarde j’étais en ISO 1200…
    Pour les courbes et tout, oui, faudrait que je prenne plus de temps pour régler tout ça. Mais je sais pas faire, en plus, ça va être long. Là, ce sont de simples ajustements de luminosité et contraste sous XnView.

    Wodash – J’adore aussi :]

  3. Y’a pas un mode auto 100-800 dans vos marques ? au delà de toutes façons c’est crade (bon ptet pas sur un D300).

    Ouais raw et lightroom power. Je decouvre lightroom et c’est incroyable comment tu peux rattaper une photo hop un dégradé pour ré-exposer le premier plan puis un coup de pinceau a saturer le ciel pour faire du bleu qui pète et reprendre la balance des blanc millimétriquement miam.

    Et je pense ne maitriser que 0.5% du soft.

  4. A a dit :
    Je sens l’odeur du poiscaille rien qu’en regardant les photo.

    Pareil, je ne te remercie pas, Syla. Par contre la dernière, géniale… c’est… Wall-E? Il n’y a que moi à qui la ressemblance a sauté aux yeux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *