Kôyô

Depuis que je suis à Tokyo, je préfère l’hiver: la vue porte loin, les journées sont tièdes et les nuits d’un froid étoilé. Au moindre rayon de soleil, les japonais sortent dans les parcs pour y admirer les couleurs. En ce moment, certains recoins font nature de carte postale, jungle pour photographe timide.

En compagnie d’un Oni-Oni armé jusqu’aux dents prêt à bondir (vous admirerez l’importrait), nous sommes allé au Shinjuku-Gyoen.

5 réponses sur “Kôyô”

  1. J´aime bien la première photo, les autres me paraissent ou un peu trop chargées ou trop sombres ou je sais pas… peut-être trop ´´banales´´.
    M´enfin! Ce n´est que mon avis comme on dit.

  2. CA donne envie tout ça…
    Ce qui m’étonne, c’est de savoir que le Japon est à peu près sous les mêmes latitudes qu’en France, et, qu’ici on est à la dernière étape avant l’hivers, les arbres n’ont plus de feuilles, ca caille en permanence (en tout cas en Alsce). Alors qu’à Tokyo, on dirais que vous sortez de l’été.

  3. nicoayeNF – Oui, t’as pas tort (en plus c’est la seule photo prise avec une lentille prêtée par Oni-Oni). J’ai déjà présenté les lieux et tout. Va falloir travailler un peu plus…

    Les autres – Pas de Gulf Stream ici, donc le climat est beaucoup plus contrasté: très chaud et humide en été, froid avec plein de neige en hiver. Alors qu’on est au bord de la mer, tout devrait être plus doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *