Zôshigaya, 5h40.

Il y avait une Ganguro, une vraie: mêches décolorées et maquillage de panda. Affalée sur les sièges du métro, bavant presque en dormant. Sur son sac constellé de badges,on pouvait lire entre autres ‘Dance Floor’ et ‘I love my Bed’.

J’adore le métro de Tokyo.

4 réponses sur “Zôshigaya, 5h40.”

  1. hmm, ne connaissant pas ce que "Ganguro" définissait chez une fille, j’ai été taquiner mon pote google image. C’est, euh, assez spécial comme style. Mais c’est le Japon aussi, et je suis le genre de personne à m’étonner d’un rien MAIS PUTAIN, ÇA ME COLLE LES MIQUETTES DE VOIR ÇA DÉBARQUER UN JOUR CHEZ NOUS §§

  2. Me semble que les Ganguros sont gentiment en train de disparaitre (au profit d’un autre truc hein). Donc pas trop de risque que ça arrive ici ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *