Jodogahama

Les vacances commencaient très mal: on s’est retrouvés dans un Shinkansen Pikachu.

Partis pour Jodogahama, évidemment sans vérifier si la saison est bonne. Hé bien c’est en hiver qu’il fait beau. Pluie pendant trois jours, une excellente occasion de tester la tente. Mais cela m’a permis d’apprendre plein de nouveau vocabulaire vraiment essentiel tel que ‘Bernard l’hermite’ ou ‘chenille arpenteuse’. Et puis la brume et la lumière plate transforment en estampes toutes ces îles isolées.

9 réponses sur “Jodogahama”

  1. Euh, excuse ça n’a pas trop de rapport, mais j’ai une question ! Est-ce vrai qu’à Tokyo il y a des tremblements de terre très souvent (je veux dire vraiment très souvent) ? Et les gens réagissent comment ? Ils ne s’en rendent même plus compte ?

  2. Ca déchire le shinkansen pikachu !

    Je veux des trains pokemon en malaisie ! On a les train tout M&M’s ou tout d’une marque quelconque mais pas pikachu !

  3. Pourtant au Japon, les trains sont publiques non ? C’est étonnant qu’il y est une telle implication du privé (ou alors je suis totalement à côté de la plaque et c’est privé).

  4. conker23, DukeNico – Il y a pas mal de tremblements de terre, et on en ressent environ 1 par mois ou tous les deux mois. Mais il parait que ça varie au cours des années. On en a eu un cette nuit, on l’a bien senti. On en a eu un dans le train en allant à Jodogahama, aussi. De mon expérience, les gens restent très calme. Attentifs, peut-être un peu anxieux, mais très calmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *