Pour toujours et à jamais

Toujours ce besoin si compréhensible d’être heureux.
Dans plusieurs temples de Tokyo, un coin est souvent réservé aux amoureux. C’est même plus impressionnant à Enoshima: deux endroits y sont réservés. Un pour y accrocher des pancartes, un autre pour y accrocher des cadenas symbolisant une liaison évidemment solide. Et partout, sur les grilles, on trouve de temps en temps de petits cadenas rouillés, aux dates effacées, peut-être les derniers témoins d’une liaison d’il y a 20 ans.

Des serments d’adolescents, évidemment, mais certains sont beaux. Et puis qui n’en a pas fait ?

7 réponses sur “Pour toujours et à jamais”

  1. Impressionant, toute l’histoire qu’il y a pu avoir en ces lieux. Ces vies qui ont totalement changé depuis, mais qui ont toutes eu un point et un lieu en commun. C’est comme ça pour plein d’autres endroits évidemment, mais la matérialisation de tout ça y rajoute un petit truc.

  2. Y’a ça dans de nombreuses villes du monde c’est amusant. J’ai vu ça à Stockholm, à Florence et à Vérone. Toujours marrant de voir cette collection de mots d’amour en toutes les langues possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *