La quête continue !

Pas pu entrer dans le restau déco forêt de bambou, mais on a pu en trouver un autre dédié au cochon. Pour la viande, évidemment, mais aussi tout le décor. Y’a un côté réussi, c’est original et sobre. J’avais très peur des cochons rose kawaï. Et les plats valent le détour.

Et sur ce, je pars grimper deux jours à Ogawayama. Il parait qu’il y a des voies, des vraies. Et pas du bloc équipé où l’on a besoin de 4 dégaines dont une (voire deux) pour le relais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *