Souriez !

Je fais beaucoup dans la photo de groupe, en ce moment…

Toujours des astrocytes, hippocampe de rat, marquage sulforhodamine, parfois on voit la pipette d’enregistrement de champ.

Echelles: 100 ou 20 micromètres.

9 réponses sur “Souriez !”

  1. Normalement elle marque préférentiellement les astrocytes, ce qui permet de les identifier. Mais dans la dernière image, on voit clairement qu’elle a marqué les neurones (morts). Ce qui explique les résultats foireux obtenus avec cette tranche, d’ailleurs…

  2. Si je me trompe pas la GFAP ça se recherche par immunomarquage alors que la rhodamine c’est un colorant non spécifique qui se fixe à certains groupes chimiques (dont peut-être à des filaments intermédiaires d’ailleurs ). Après tu peux toujours marquer des anticorps avec de la rhodamine mais ici rien ne le laisse penser.

    Syla me corrigera si je me plante.

  3. Arkan – Oui, c’est à peu près ça. C’est un colorant neutre, qui remplit les cellules si on attend suffisamment longtemps (comme quand on met de l’encre dans un aquarium: au bout d’un moment, les poissons ont les ouïes bleues). La GFAP, pour la marquer il faut en effet des anticorps donc il me faudrait tuer la cellule pour la mettre en évidence. La sulforhodamine est moins spécifique mais permet de travailler sur des cellules vivantes.

    divide, God.Ass – Et vous savez que si on veut faire des enregistrements whole-cell de stimulations bipolaires indépendantes, il faut délocaliser les inputs sinon on crée un effet de shunt ? On voit le ciel plus bleu, quand on sait ça 😉

  4. Mais avec un bon vieux fusil à pompe ça ne serait pas plus simple de mettre en évidence les cellules mortes?

    Merci pour le ciel bleu, il faisait pourri ces derniers jours 🙂

    Blagues à part continu tes mini reportages photos, j’apprécie de découvrir une autre culture et je présume ne pas être le seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *