Hanami (le fils)

Figurez vous qu’en fait nous ne sommes pas allé à Ueno: il pleuvait à verse dimanche.
Du coup j’en profite pour ajouter quelques images de ces quelques jours et nuits sous cerisiers (et c’est pas fini).

Hanami (la vengeance)

Après avoir pris un grand thé dans un bar et en avoir profité pour dormir une demi-heure (à 5 effondrés sur la table), direction Ueno.
L’ambiance est très sympa: de nuit, les cerisiers font un gigantesque dais éclairés par en dessous en rouge et blanc, et tout le monde mange et boit sur des bâches disposées au sol. Toute la grande allée du parc est prise ainsi, l’ambiance est assez féérique. Il y a là aussi des millers de personnes. Comme il faut venir tôt pour avoir de la place, pas mal de gens sont déjà bien joyeux quand on arrive. Après un petit tour à Ameya Yokocho pour acheter le repas du soir, on se fait inviter sur une bâche pour partager le repas.

(Désolé pour la qualité, mais je n’ai clairement pas le matériel pour prendre de bonnes photos avec cette luminosité là)