Du désir d’être heureux

J’ai toujours été impressionné par les signes de piété dans les temples. Le principe est identique à un allumage de bougie dans une cathédrale chez nous, mais ici c’est plus graphique, plus coloré, plus divers, et surtout en beaucoup plus grande quantité.

Les rubans de papier que l’on accroche aux fils devant les temples, les pancartes pendues à des supports. On peut les acheter tout faits ou bien griffonner ses propres voeux, faire un ou plusieurs souhaits à la fois, écrire à deux, trois ou quatre mains. De temps en temps une guirlande de grues de papier coloré. Elles doivent être par cent, une pour chaque année de bonheur. Lors des grandes occasions, par exemple pour la nouvelle année, ils rajoutent des portoirs spéciaux pour recevoir des voeux encore plus nombreux.

Et tous proclament la même chose: être Heureux, le plus longtemps possible.

Je ne sais pas si un quelconque Dieu existe, mais en tout cas il a du pain sur la planche.

5 réponses sur “Du désir d’être heureux”

  1. Encore une fois, c’est un très joli article. Et si un jour j’ai la possibilité d’aller au Japon, je ne me ferai pas prier.

    J’aimerais juste poser une question qui trotte dans ma tête depuis quelques temps : J’imagine qu’au japon la taille moyenne est inférieure qu’en Occident, alors quelqu’un qui est grand en France doit être immense au Japon, cela ne pose pas de problèmes dans la vie de tout les jours?

    Moi et mon mètre quatre vingt-dix on devrait se sentir un peu à l’étroit, non?

  2. Ils sont en effet plus petits que nous, mais ça dépend des générations. Celle de nos grands parents, c’est clair: ils m’arrivent au coude. Mais les jeunes sont quasiment aussi grands que nous, en fait. Je fais aussi plus d’un mètre quatre-vingt dix, et même si je suis très grand, je ne suis pas une curiosité. Et pas de problèmes dans la vie de tous les jours. Faut faire gaffe à sa tête, mais rien d’extraordinaire.
    Le plus marrant, c’est que quand je leur dis qu’en France aussi je suis très grand, ils ont du mal à le croire.

  3. C’est un signe de piété ou de superstition ? J’ai toujours cru que les japonais étaient plus superstitieux (je le suis aussi à fond et je me retrouve dans certains comportements) que religieux …

  4. J’en profite que le débat soit lancé ! Tu trouves des vêtements a ta taille ? La coupe est différente pour s’adapter a la morphologie japonaise ? Pour les chaussures trouver plus de 45 c’est possible ?

  5. caroline – J’avoue que je ne sais pas trop, et de toute façon c’est assez proche à mon sens.

    Fourmilion – Pas encore vraiment cherché, pour les vêtements. A mon avis pour les chaussures ça ira, le plus dur sera les pantalons. Mais c’est vrai que ça risque d’être un problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *