Entre hiver et printemps

Il fallait profiter du Shinjuku-Gyoen avant le printemps et toutes les fleurs, pour ne pas avoir trop de monde et encore du beau temps.

C’est de nouveau un parc très soigné, presque hygiénique: les feuilles sous les arbres sont ramassées et les cailloux polis à la main. Quelques photographes prennent les photos des premières fleurs de pruniers, sur fond de buildings étincelants. Quelques carpes attendent avidemment qu’on les nourrisse.

Un des lacs est entièrement gelé, plus de deux centimètres de glace. Quand on en lance un morceau à la surface, il se pulvérise en renvoyant un son fluté vers les rives, créant un echo cristallin. Toute la glace du bassin vibre sous le choc.

Kaori m’a beaucoup fait rire: pour manger des spaghettis, elle sait parfaitement se servir de couverts européens, enroulant les pâtes sur la fourchette à l’aide de la cuillère. Mais elle les aspire ensuite à la japonaise, en faisant le plus de bruit possible.

3 réponses sur “Entre hiver et printemps”

  1. Et à une heure de là tu te retrouvais avec un bon mètre de neige et de la poudre sur les pistes! Sinon, as-tu déjà passé une journée à enseigner le snow à une japonaise débutante? Priceless.

  2. Sram – Assez froid. Dès qu’il n’y a pas de soleil, ça doit descendre autour ou en-dessous de zéro.

    -V- – Pas encore, mais c’est prévu pour dans quelques jours. Raconte un peu, quoi ! Avec photos à l’appui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *