Raiders of the lost Chestnut Paste

Figurez vous que cette fameuse quête pour le Nutella n’est pas totalement inutile.

Bien sur, il y a les fans inconditionnels de la pâte noisette, les drogués du chocolat, ceux qui ne peuvent envisager un goûter digne de ce nom sans y associer une tartine de Nutella. Et là c’est le coup dur quand on n’en trouve pas, car c’est plein d’anxiolytique ce truc.

Mais c’est pas vraiment mon cas, en fait. Car du Nutella, je n’en mange pas en France. Une fois de temps en temps, chez une amie où le fameux pot trône en place d’honneur, mais c’est tout. C’est pas mauvais, ça ne peut être mauvais car c’est du gras et du sucre et c’est bon par réflexe. Mais j’ai toujours trouvé ça écoeurant, bref j’en mangeais pas.

Sauf qu’au Japon, il y a pas mal de choses qui changent, entre autre toute la nourriture. C’est quoi, votre repas par défaut pendant la semaine ? Quand vous avez ni envie ni le temps de cuisiner ? Moi ça devait être pizza ou kebab, je suis à peu près sur que c’est comme ça pour tout le monde. Sauf qu’ici, mon repas par défaut c’est riz – poisson cru – fruit – thé vert. Les diététiciens applaudissent des deux mains et en redemandent, mais il y a nettement moins de calories dans le riz que dans les pâtes (et ne parlons pas du kebab). Du coup je suis obligé de manger toutes les 5h à peu près si je ne veux pas perdre du poids.

Et c’est là qu’intervient le Nutella, car il n’y a rien de mieux pour apporter d’un coup plein de gras et de sucre. En ce moment, j’en suis réduit à bouffer du chocolat et des corn-flakes devant la télé, vers minuit, sinon j’ai trop faim.

Oui, je sais, je me suis fait lyncher par plusieurs copines pour leur avoir avoué ça. Mais après elles m’ont dit qu’elles viendront, donc je leur pardonne.

Et cadeau:

7 réponses sur “Raiders of the lost Chestnut Paste”

  1. J’aime ce blog. Beaucoup. (Y’a moyen d’avoir la photo en meilleure qualité ?)

    Reduit à bouffer du Nutella pour pas maigrir en plus, c’est vraiment inhumain.

  2. C’est marrant parceque j’ai eu exactement la meme expérience.

    riz – poisson cru – fruit – thé vert

    Qu’est ce que j’ai pu avoir faim au japon. Toujours en train de grignoter. Et pourtant je suis tout mince.
    On ne s’imagine pas ce qu’est un plat "régulier" au japon avant d’y avoir vécu. J’ai meme trouvé ca difficile à expliquer de retour en france.
    Principalement parceque la plupart du temps je n’avais aucune idée de ce que je mangeais… (je vivais en cité U avec cantine).

  3. Gaius.Balthar – Surtout qu’ici, ils sont au prix réel de fabrication, soit environ 70 centimes les deux énormes sushis… avec bien plus de variétés qu’en France.

    Llyd – Y a évidemment moyen, mais après vous allez voir les défauts, genre les deux énormes reflets de vitre présents sur l’image…

    Sir_carma – C’est vrai qu’il y pas mal de choses qu’on ne mange pas du tout en France (et réciproquement) ou que l’on croit connaitre mais qui s’avèrent d’un goût surprenant. Et il y a pas mal de gens qui ne supportent pas, d’ailleurs. Quand j’ai passé mon entretien d’embauche, la première question a été ‘Aimez vous la nourriture japonaise ?’…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *