Les fins que vous ne verrez jamais – Part XI

Il m’en aura fallu du temps pour me remettre de Prisoner of Power, mais histoire de commencer 2010 dans la bonne humeur, ce ne sont pas deux, mais trois fins que je vous propose aujourd’hui, avec un thème commun : la guerre.

Haaaaarg

IXX – Sniper : Art of Victory
Petite production budget, Sniper : Art of Victory ne présente réellement aucun intérêt. Aucun.
Le pitch : Vous êtes un tireur d’élite britannique qui, à lui seul, doit inverser le cours de la guerre.
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xa9yrr_sniper-art-of-victory-ending-spoile_videogames[/dailymotion]
La cinématique représente bien l’idée générale du jeu. Clipping à chier, effets ridicules et IA bancale. God save the Queen.

XX – Tunnel rats
Le jeu issu du film de Uwe Boll ou vous passerez trois quart du temps penché comme un coiffeur un soir de gay-pride, à parcourir des boyaux boueux remplis de pièges en bambou et de serpents convertis en chiens de garde. Très peu varié, le jeu est bien loin d’égaler le cultissime Vietcong. Votre aventure sera entrecoupée de flash-back mettant en scène votre fiancée qui vous attend au pays de l’oncle Sam.
Le pitch : Guerre du Vietnam, vous êtes envoyé dans les tunnels vietcongs afin d’exterminer le plus de communiste avec votre bite et votre couteau.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xa9yuj_tunnel-rats-ending-spoiler_videogames[/dailymotion]

Le destin est bien cruel, après avoir difficilement abattu le big boss (il ne me restait que 40 medikits portables !!), vos potes de l’aviation décide d’organiser un petit spectacle sons et lumières dans les pittoresques ruines de la jungle Vietnamienne. Game Over.

XXI – Warhammer 40 000 : Fire Warrior
Warhammer 40K, à grande licence, grand jeu ! Enfin je me comprends. Difficile de l’apprécier tant les armes ont un feeling ridicule et que les déplacements sont poussifs. Le jeu utilise un système de santé/bouclier à la Halo.
Le pitch : Vous incarné Kais, jeune recrue et guerrier de feu Tau, dans divers missions de sauvetage. Cependant une sombre menace contraint l’Empire et les Tau a conclure d’une trêve.
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xbhpps_warhammer-40k-fire-warrior-ending-s_videogames[/dailymotion]
Vous l’aurez compris, vous avez empêché le Chaos de se répandre dans le reste de l’univers. Le fait de ne pas être familier avec le monde de Warhammer 40k fait qu’on a sûrement encore plus de mal à apprécier le jeu et son univers. Mais ça reste un bon nanar.

15 commentaires à propos de “Les fins que vous ne verrez jamais – Part XI”

  1. ça me rappelle quand j’avais pas le net et que je me passionnait pour N’IMPORTE QUEL jeu. Horrible.

  2. Salut, j’ai pas encore parcouru ton blog, mais j’ai une question

    tu te tapes réellement les jeux jusqu’au bout ou bien tu glanes des sauvegardes à droite et a gauche?

  3. Caroline a dit :
    ça me rappelle quand j’avais pas le net et que je me passionnait pour N’IMPORTE QUEL jeu. Horrible.

    Le pire, c’est que quand j’avais joué firewarrior à sa sortie, j’avais gardé le souvenir d’un bon jeu.

    pikpoulet a dit :
    Salut, j’ai pas encore parcouru ton blog, mais j’ai une question
    tu te tapes réellement les jeux jusqu’au bout ou bien tu glanes des sauvegardes à droite et a gauche?

    Je fais tous les jeux en entiers, sans cheats. Et je garde une sauvegarde finale à chaque fois.

  4. Rom1 a dit :
    Le pire, c’est que quand j’avais joué firewarrior à sa sortie, j’avais gardé le souvenir d’un bon jeu.

    Aahah, de même. J’y ai rejoué pour la nostalgie il y a de ça quelques mois, une horreur.

  5. Bouh! Remboursez! J’avais vu la fin de Fire Warrior même que fait encore des cauchemars de la descente dans le puits tellement j’ai ragé pour le passer.

  6. Pareil, sauf que je l’avais aimé en ayant conscience que c’était une bouse (sans doute car il n’y a rien d’autre à se mettre sous la dent en FPS sur cette licence).

  7. On sent quand même qu’il y a un plus gros budget sur firewarrior que sur les autres ! La cinoche de fin est largement acceptable (le nettoyage à coups de bombes nucléaires, j’adhère) !

  8. La cinématique de fin de firewarrior est pas trop laide.
    j’ai jamais réussi à le finir, tellement les armes sont nazes, les ennemies aussi, et les niveaux merdiques.

  9. MON DIEU ! Sniper : Art Of Victory. (d’ailleurs, le sniper n’est pas plutôt russe ?)

    Il est énorme, j’ai vraiment, vraiment, vraiment adoré la réplique : « Oh, it’s a perfect area for a ennemy sniper »

    Le meilleur c’est quand même la mission dans le désert où trois tanks nous tirent dessus.

    Ce jeu de merde mériterais d’être plus connu.

  10. lapphora a dit :
    Mais sans vouloir etre lourd ou méchant, t’as rien d’autre à faire de ta vie ?

    Non, il n’a rien d’autre à faire :]