Les fins que vous ne verrez jamais – Part X – Spécial Prisoner of Power

A numéro exceptionnel, jeu exceptionnel. Quiconque y a joué vous le dira, essayer Prisoner of Power c’est s’exposer à de lourdes séquelles, éternellement gravées dans la chaire et l’esprit.


[flash width= »200″ height= »20″]http://romzebest.free.fr/dewplayer.swf?mp3=http://romzebest.free.fr/zic/Games/PoP_menu.mp3[/flash] Le menu et sa magnifique musique.

Sorti en mai 2008 sous nos latitudes, Prisoner of Power, sous-titré « La Genèse des Stalkers » tente de créer la confusion en utilisant le nom Stalkers afin de flouer le consommateur moyen qui, voyant un jeu « Stalkers » chez son revendeur habituel, s’attend à un nouvel épisode de la célèbre série de chez GSC Game World.

Malheureusement, Prisoner of Power est une pure arnaque comme on en voit de temps en temps. Style graphique à vomir, présence de nombreux bug, VF horrible (pleine de fautes)… Beaucoup trop de défauts.


Un style graphique… (d)étonnant.

Pour le pitch, rien ne vaut une petite vidéo. Voici donc la séquence d’introduction qui résume bien l’histoire (et la qualité) du jeu.

[dailymotion width= »600″ height= »450″]http://www.dailymotion.com/video/xaq08f_prisoner-of-power-intro_videogames[/dailymotion]

Comme l’explique si bien Maxime, le jeu consiste à être envoyé dans différentes zones afin d’éliminer les tourelles défensives qui jonches les champs de batailles. Pour cela, il vous faudra rusher dessus et les toucher pour les rendre inertes. Rajoutons quelques brigands qui vous rendrons la vie dure, les missions sont très rapidement répétitives (« désactiver X tourelles ») et les bug d’IA vous obligeront à recommencer plusieurs fois une mission car un NPC est resté bloqué dans le décors.


Les fameuses tourelles et un Stalker.

Pour aller plus vite, un bunny jump vous facilitera les allers-retours dans les plaines irradiées.

[dailymotion width= »600″ height= »450″]http://www.dailymotion.com/video/xb3z9j_prisoner-of-power-gameplay_videogames[/dailymotion]

Et afin de rendre le jeu encore plus chiant, les niveaux sont truffés de mines et autres robots explosifs sur roues qui vous réduiront en cendre au moindre moment d’inattention. Rajoutons en plus un mortier qui pilonnera certaines zones, une eau radioactive impossible à traverser, on comprend que la vie de notre héros remonte toute seule au même rythme que son souffle.

[dailymotion width= »600″ height= »450″]http://www.dailymotion.com/video/xb3zuc_prisoner-of-power-gameplay-2[/dailymotion]

Gameplay du premier niveau.

Chaque ennemi drop un masque que l’on peut ensuite revendre lorsque l’on arpente le camp d’étudiants entre chaque mission. L’arme est unique mais modulable, et viendront s’y rajouter lance-roquette et autre lance-flamme au fur et à mesure de votre aventure.

La dernière mission consiste dans l’assaut d’une forteresse afin de désactiver toutes les défenses de vos tortionnaires. En guise de récompense, une nouvelle cinématique de toute bôôôté.

[dailymotion width= »600″ height= »450″]http://www.dailymotion.com/video/xaq095_prisoner-of-power-ending-spoiler_videogames[/dailymotion]

Egalement inspiré d’un livre des frères Strougatski, Prisoner of Power est une pâle copie ratée de Shadow of Chernobyl. Une très mauvaise représentation des créations russes (Jouez à Cryostasis !!).

19 commentaires à propos de “Les fins que vous ne verrez jamais – Part X – Spécial Prisoner of Power”

  1. Mais c’est tragique un doublage pareil ! C’est une vraie entreprise qui s’est chargée de la localisation ?!

  2. Faut vraiment être un pigeon pour acheter un jeu pareil :]
    (Pis c’est p’tet moche parce que t’as un PC pourri et une CG d’un age oublié, non ?)

  3. VieuxConAigri a dit :
    Faut vraiment être un pigeon pour acheter un jeu pareil :]
    (Pis c’est p’tet moche parce que t’as un PC pourri et une CG d’un age oublié, non ?)

    Damned, j’ai perdu 1,35€ !

    La VF semble faite par un seul gars (qui à un prénom assez naze en plus).

  4. Le doublage m’a tué, on dirait que le mec est pressé d’en finir pour rentrer chez lui au plus vite.
    Et puis la phrase de fin qui tue tout:

    « Oh et puis merde, je crois qu’on se reverra les mecs, un jour, bientôt, demain peut-être. »

    PHEAR §§§

    Sinon tu as du courage quand même d’être arrivé au bout Rom1. A moins que ce ne soit de l’inconscience.

  5. Le pire c’est que quand le jeu est sorti, les ennemis ne bougeaient pas, l’IA était désactivée. Il a fallu un patch pour corriger ce très léger bug…

    Ce jeu est d’ailleurs dans la liste wiki des jeux ayant été le moins bien accueillis.

    Même la pochette est repompée sur S.T.A.L.K.E.R., elle ressemble pas mal à celle de Clear Sky :

  6. Le doublage est pas catastrophique, mais va savoir pourquoi il est lu en vitesse 1.5x -_-, s’en est gerbant..

  7. Ahah une sacrée grosse merde, mais les cris des bandits sont vraiment magnifiques…
    à 25s et 34s dans la vidéo de gameplay <3

  8. Il me semble qu’il est même sorti dans son pays d’origine sans l’IA.
    Un bug faisait que les ennemi ne bougeaient que la bouche.

    Sinon bon, ça diverti 😛

    Edit: Ah ouais Xobar l’avait déjà dit, désolé.

  9. Comme disait xobar, il y avait en effet un bug d’IA. c’était pas trop chiant tant que ça concernait les ennemis ^^ mais les npc étaient aussi bloqué et cela empêchait de finir la mission d’escorte du géologue.

  10. G-UNIT a dit :
    Le doublage m’a tué, on dirait que le mec est pressé d’en finir pour rentrer chez lui au plus vite.
    Et puis la phrase de fin qui tue tout:
    “Oh et puis merde, je crois qu’on se reverra les mecs, un jour, bientôt, demain peut-être.”
    PHEAR §§§
    Sinon tu as du courage quand même d’être arrivé au bout Rom1. A moins que ce ne soit de l’inconscience.

    non mais sérieux au début j’ai cru que c’était une voix artificielle de windows …

  11. Hhahaha j’ai jamais eu le courage de le finir bravo!

    Tu as oublié de parler des phottes d’aurtograffe dans les tableaux de description des tourelles.

  12. J’avais pas vu celles la je me suis arrêté au troisième niveau…même le traducteur google fait mieux…

  13. Je vais peut être m’en prendre plein la gueule en disant ça mais…on dirait que le scénario à plus de profondeur qu’on pourrait croire…

  14. Bha les bouquins des frères Strougatski sont assez réputés au pays de la moustache révolutionnaire. On peut penser qu’ils ont choisit un bon titre pour faire le jeu.

  15. Hum, je suis presque sur que la mauvaise qualité graphique est du au fait que la carte graphique de ton PC ne tourne pas bien.
    Sinon, à part les quelques détails de traductions ou de doublages, je suis sur que ce jeu peut êrte très sympa.

    Ou pas.