Supraland, le meilleur FPS à puzzles depuis Portal

Français

Supraland est une belle surprise : sorti de nulle part, développé par pratiquement une seule personne, et pourtant c’est un gros morceau qui va ravir les amateurs de puzzles et de plates-formes à la première personne. Les screenshots choisis sur la page Steam peuvent prêter à confusion comme quoi c’est un RPG pour enfants, mais une fois qu’on a quitté la zone de départ le jeu est bel et bien un FPS dont le fusil principal fonctionne comme le Shock Rifle d’Unreal Tournament.

English

Vous pouvez me suivre sur Facebook et Twitter, ou vous abonner à ma nouvelle chaîne.

Récapitulatif de mes derniers tests

Portal – les tourelles

J’adore les tourelles de Portal, à la fois leur design et surtout leurs voix et lignes de dialogues. Trop mignonnes !
Comme je m’essaye à la vidéo en ce moment, j’ai fait une petite vidéo sans prétention où je les fait un peu parler :


HelloOOoooo… Are you still there ? Hey ! It’s me !

J’en profite pour donner le lien de la chanson Still Alive qui sert de très belle ouverture finale à Portal : Portal – Still Alive
Et la version remix rock de Portal Prelude.
Je suis en train de faire ce mod Portal Prelude, il est vraiment difficile, bien plus que le jeu original.

En passant aussi je donne mon avis sur Portal : un jeu superbe et touchant, il faut vraiment le faire pour comprendre. C’est surtout GLaDOS, l’IA du complexe Aperture Science, qui est un personnage vraiment exceptionnel. Les dialogues, l’humour noir, un vrai petit bijou. Le gameplay est original aussi, et on passe un bon moment en tant que rat de laboratoire à faire des portails partout et à tenter de comprendre ce que cache GLaDoS derrière tous ses babillages (attention c’est la fin du jeu sur ce lien).

Pour moi l’Orange Box (rien qu’avec Portal et Team Fortress 2) fait partie des meilleures choses qu’on peut trouver, surtout que le prix a super baissé en ce moment (20€ la version boîte à la fnac).

StillAlive DS (Portal)

Après la version flash (shift/maj + alt pour passer en qwerty), c’est au tour d’un homebrew DS de reprendre le principe de Portal avec ses salles et son arme à lancer des téléporteurs.

Le jeu se télécharge ici (version 1.15s actuellement). Il est possible d’y jouer en anglais ou en français (et en quelques autres langues).
Comme d’habitude, il faut patcher le jeu si vous avez un vieux linker (point 3 de cet article), sinon vous pouvez directement extraire le fichier qui se finit en .nds et le mettre sur votre linker sans rien toucher.

Un éditeur de niveaux est disponible avec le jeu, pas la peine de me poser des questions dessus je ne l’ai pas essayé, mais un tutorial est disponible sur le site officiel.

J’en profite pour y reprendre les contrôles :

Je trouve que ça se laisse bien mieux manier que la version flash.

Ah oui, les deux versions sont différentes, déjà au niveau de la charte graphique (plus fouillis et moins fidèle au jeu sur DS, tout en reprenant une sombre histoire de cakes et une certaine personnalité avec des commentaires plus intéressants que la version flash) et ensuite les niveaux sont différents (malgré des bases de gameplay similaires), vous pouvez très bien jouer aux deux. Ce n’est donc pas le remake du remake du remake, plus une question d’inspiration.

Mmm pour ceux qui ne percutent pas tout de suite comment se débrouiller dans le menu, il faut contrôler le petit personnage en bas et amener le cube sur un bouton pour le sélectionner.

Site officiel