[Vidéo rgk] Shantae Half-Genie Hero

Français

Shantae Half-Genie Hero signe un passage de la série du pixel art vers la haute définition. C’est bien (surtout le début), mais on sent vite que les développeurs ont préféré rentabiliser quelques niveaux plutôt que d’en faire beaucoup !

Je garde le (peut-être) meilleur pour la fin, et je vais bientôt commencer Owlboy. En attendant, je vais probablement faire quelques Let’s play sur des jeux que je n’ai pas pu approfondir suffisament pour des impressions détaillées.

English

Vous pouvez me suivre sur Facebook et Twitter, ou vous abonner à ma chaîne.

2 commentaires à propos de “[Vidéo rgk] Shantae Half-Genie Hero”

  1. On est d’accord sur la critique du jeu. Belle réa, musiques sympas, ambiance géni-ale. Par contre trop de transformations. De plus chaque transformation doit débloquer un pouvoir qui souvent ne sert qu’une ou deux fois (comme la chauve-souris). J’ai trouvé ça poussif, là ou les autres épisodes proposait 3/4 transformations
    Le back-tracking est vraiment trop présent (et obligatoire, car pour débloquer la vraie fin, il faut farmer pleins de bonus cachés).
    On regretta aussi l’absence de réelles nouveautés, les NPC sont les mêmes que les épisodes précédents et ça commencer à lasser.
    Il devrait y avoir un DLC ou l’on incarnera le pirate Risky, éternelle ennemie.

    Pour critiquer le test :p, je ne sais pas si tu as fait les autres épisodes, mais présenter la saga, et le héros (qui elle est, ses pouvoirs de transformation etc). Là tu te transformes en sirène comme si c’était naturel pour le visionneur.
    Après je fais mon fanboy.

  2. C’est vrai que je suis passé un peu vite sur les transformations. J’ai joué à tous les épisodes sauf le premier.

    En effet la plupart des transformations sont redondantes, et ne servent que pour un ou deux endroits avant d’être remplacées par une meilleure version. Il y a aussi beaucoup trop de pouvoirs de combat et d’upgrades. En fait ils ont mis les éléments de progression d’un jeu trois fois plus long, mais acquéris sur un rythme trop rapide.

    Je me suis posé la question si je devais aborder ça en point négatif ou non, parce que si les éléments classiques n’étaient pas là ça aurait aussi pu mécontenter les fans. Et au moins comme dit précédement, tout a le mérite de se débloquer vite, donc c’est bizarre au début quand on remarque et puis on y fait moins attention (quoi que, quand le jeu devient super facile c’est gênant).

    En fait j’ai l’impression qu’ils sont tombés à court de financement sur la fin et qu’ils se sont débrouillés pour concentrer le reste du jeu dans ce qu’ils avaient jusque là. Par exemple le niveau dans le château est affligeant, très court mais gonflé par les portes qui se connectent bizarrement, et quasiment aucuns secrets. Heureusement que le niveau final rattrape cette impression de déclin avec ses phases de vol bien millimétrées.

Répondre à Rom1 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*