[P&N] On a joué à Don’t Kill Her

dkh

Cette fois on vous parle du jeu du pote Wuthrer : on avait de toute façon envie de vous parler de lui, mais en plus il se trouve qu’on a adoré jouer à la démo de son jeu. « Don’t Kill Her » est purement narratif. Mais si je m’étais ennuyé dans d’autres titres narratifs (en jouant à Dear Esther, qui ne me racontait pas grand chose), si on a adoré Firewatch, qui pourtant ne nous fait pas nous questionner beaucoup sur son histoire, Don’t Kill Her, lui, me donne envie de creuser et d’en savoir plus. (Sur l’histoire et sur l’état du cerveau de son brillant auteur).

Bref, regardez la vidéo ci-dessous, ou jouez à la démo pour vous faire votre avis : http://www.wuthrer.net/dontkillher/

mrpileuxbouffe

L’univers est particulier, la technique inhabituelle et rafraîchissante et l’auteur à quelque chose à raconter. Il n’est pas tout seul, on retrouve notamment à la musique Sid Barnhoorn (qui a fait notamment l’ost de Out There).

Si vous avez aimé, foncez sur Indiegogo : le jeu doit atteindre son goal mercredi 25 mai ! https://www.indiegogo.com/projects/don-t-kill-her#/

[youtube width= »600″ height= »337″]cRl0PGOorb8[/youtube]

2 réponses sur “[P&N] On a joué à Don’t Kill Her”

  1. J’aime beaucoup les dessins et les animations (ça donne beaucoup de vie à ce que l’on voit). Je trouve juste étrange de faire le jeu en flash et toutes les limitations que ça impose, mais j’imagine que l’auteur maîtrise cet outil et pas un autre.

    Fez, j’avais adoré les graphismes et le côté plate-forme/exploration ! Mais les énigmes/langage à apprendre m’ont pas du tout intéressé et j’ai suivi une solution.

  2. Ouais, je crois que la comparaison avec Fez s’arrête a un air de ressemblance du héros et a ce côté méta dont on parle.

    Sinon on se moque bien du créateur pour la partie flash mais au final il assure bien, malgré les limitations 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *