Catégories
Jeux vidéo

La confédération des gameuses libres

« La CGL (Confédération des Gameuses Libres) est une assemblée de joueuses invétérées (mais qui ont d’autres hobbies à côté comme la cuisine, la musique, la mode, le dév’ et le tricot!! Si, si, c’est possible!!) »

hello-geekette
Une série totalement insupportable sur une pseudo-geek

Bon, c’est pas nouveau-nouveau, mais un groupe de morues a créé une page Facebook et un blog ring sensés « affranchir [les femmes] des étiquettes ancestrales ». Parmi les adhérentes à ce… truc totalement inutile, on notera la webmaster du site gamongirls (au secours) et surtout la starlette montante du petit écran (pour encore à peu près 6 mois), égérie des comiques de chez Gameblog, la meuf de Monsieur Poulpe.

Pourquoi je parle de ça ? Pour vous faire part, mes chers lecteurs, de mon agacement grandissant pour ces dindes qui se prennent pour des geeks parce qu’elles ont joué pendant une heure à WoW ou qu’elles ont fait une partie en coop sur L4D (sur console, bien sûr, what else ?). Elles ne font en fait que suivre un effet de mode franchement pénible, résultat probable de la casualisation du marché, et sont bien plus intéressées par les dernières boucles d’oreilles Mario que -totalement au hasard- de savoir si Duke Nukem Forever ou Fallout New Vegas tiendront toutes leurs promesses ou quand sortira le bouquin Metro 2034 en France.

Quadra en manque d’amour ? Teens opportunistes ? Fashion victims ? En tous cas, si vous avez la chance de discuter avec l’une d’entre elles lors d’une soirée bien arrosée (il le faudra, 99.9% des « gameuses libres » sont d’affeux boudins (Nielsen Netrating – Septembre 2010)), restez sur un sujet totalement superficiel. En effet, il semblerait qu’un sujet à fort potentiel comme le dernier film d’Uwe Boll sur Auschwitz ne donne qu’un flot d’inepties et de défonçage de portes ouvertes.

21 réponses sur « La confédération des gameuses libres »

Ca me fait toujours bien marrer les vrais geeks qui hurlent au scandale dès que des casuals prétendent aimer les jeux vidéos.
Je l’ai déjà dit il y a quelques mois, mais la vulgarisation des geeks, c’est la meilleur chose qui puisse leur arriver. Qu’on arrête de les regarder en tant que gros associaux et que les meufs de gamers arrêtent de penser que le jeux vidéo est le mal, c’est une très bonne chose, même si ca donne à ces geeks l’impression que leur cercle est de moins en moins élitiste.

Qui plus est, à long terme, ca va permettre au jeux vidéo d’être de plus en plus reconnu par les non geeks, et à terme diminuer les articles à la con qui nous expliquent que les jeux vidéos entrainent les jeunes à tuer et à devenir autistes.

Quant à la mode de se dire geek parcequ’on porte un t shirt avec un champignon mario, je trouve ca plus marrant qu’autre chose. Ne vous inquiétez pas, tout le monde le sait que les vrais geeks ont des boites de kebab empilées dans leur chambres et passent leurs nuits à taper des lignes de code.

« Qui plus est, à long terme, ca va permettre au jeux vidéo d’être de plus en plus reconnu par les non geeks, et à terme diminuer les articles à la con qui nous expliquent que les jeux vidéos entrainent les jeunes à tuer et à devenir autistes. »

Non mais ça on s’en bas les couilles, par contre avoir des jeux de merde et des pads dans les mains…

Nooky a dit :
“Qui plus est, à long terme, ca va permettre au jeux vidéo d’être de plus en plus reconnu par les non geeks, et à terme diminuer les articles à la con qui nous expliquent que les jeux vidéos entrainent les jeunes à tuer et à devenir autistes.”
Non mais ça on s’en bas les couilles, par contre avoir des jeux de merde et des pads dans les mains…

Il faut avouer que Nooky marque un point. Le regard des autres on s’en branle. Qui plus est, ça prouve que les gens qui pensent ça sont des demeurés. Par contre, avoir un revirement complet du marché du jeu vidéo, où il faudra attendre toutes les décades pour prendre son pied, umh ouaille euh moyen.

Mais bon, je suis pas contre l’ouverture du domaine dans le fond, je pense qu’il restera toujours des VRAIS geek et amoureux du jv pour nous sortir de bons produits. C’est pas parce que Milka vend des millions de plaquettes, que le chocolat Suisse a disparu pour autant.

Il faut revoir le définition du geek aussi, parce que pour moi console nesqt-jain/halo/fps’o’pad fanboyisme mouton commercial et quadra/facebookwhore/ »lé nouvaille teknolojy cé tro kool pose tes com’s », ça c’est pas geek à mon sens.

ou bien on fait comme dans le black metôl true geek vs les hordes de trendies

Une geek c’est forcement gras et/ou moche et/ou antipathique et/ou lesbiche et/ou temporaire

Nooky a dit :
“Qui plus est, à long terme, ca va permettre au jeux vidéo d’être de plus en plus reconnu par les non geeks, et à terme diminuer les articles à la con qui nous expliquent que les jeux vidéos entrainent les jeunes à tuer et à devenir autistes.”
Non mais ça on s’en bas les couilles, par contre avoir des jeux de merde et des pads dans les mains…

sa seré bi1 ke dan lé kom yé 1 bouton j’aime kom dan facebook.

Répondre à Simon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *