Global Game Jam 2010

Certains se souviennent peut être de la 1ère Global Game Jam l’année dernière, j’en avais parlé à plusieurs reprises (Annonce, Keynote, Résultats).

Le principe est simple : Le dernier WE de janvier des développeurs/graphistes/musiciens/game-designers se réunissent dans l’un des 100 lieux dans le monde où sont organisés les GGJ de cette année. On fait de petits groupes de travail et tout le monde planche pendant 48 heures sur un thème donné lors d’une Keynote. Le dimanche après-midi chaque groupe envoie son jeu/prototype sur le site officiel et peut le présenter aux autres groupes.

Cette année encore nous retrouvons deux lieux en France : Paris et Angoulême. La GGJ de Paris est organisée par Olivier Lejade des Mekensleep et aura lieu à l’école ISART Digital. Celle d’Angoulême se déroulera pendant le festival de BD et sera encadré par l’ENJMIN, ils auront comme parrain prestigieux… Lewis Trondheim ! Ca c’est la grande classe.

Cette fois-ci hors de question de rester sur la touche, je participe à celle de Paris ! Plus d’infos sur l’organisation de la GGJ de Paris sur le site des Mekensleep.

13 réflexions au sujet de « Global Game Jam 2010 »

  1. Je vais reposer la même question que l’an dernier, vu que ça évolue peut être. Y’a-t-il de la place pour des types comme moi ? Des graphistes amateurs avec des étoiles (de ninja) dans les yeux quand on leur parle de jeu video ? Et puis de façon générale, quel materiel est dispo ?

  2. C’est une bonne question.
    Je pense que tu peux raisonnablement poser la question à Olivier Lejade pour être sûr mais il n’y a pas réellement de pré-requis pour participer, il faut simplement être motiver et savoir un peu ce qu’on fait. Et franchement faire un jeu avec un peu d’humour grâce à des dessins dans ton style ca pourrait être bien sympa !

    Au niveau du matos c’est à toi d’apporter ce qu’il te faut.

  3. Lorsque ça se passe dans des écoles de jv, il y a pas moyen d’utiliser le matos sur place ?

    Je me demandais, quel est le type de profil des gens qu’on retrouve là bas ? J’imagine majoritairement des étudiants non ?

  4. Ils doivent pouvoir dépanner 2 ou 3 personnes (principalement les étudiants de l’école où ca ce passe). Je ne compterai pas là dessus non plus pour participer, surtout qu’il est bien précisé qu’on doit apporter notre matériel. Encore une fois c’est une chose à demander *avant de s’inscrire*.

  5. Sinon, tu n’as pas répondu: Je me demandais, quel est le type de profil des gens qu’on retrouve là bas ? J’imagine majoritairement des étudiants ou chercheurs d’emplois, non ?

    Ça m’intéresserait peut-être aussi.

  6. D’après ce que j’avais cru comprendre l’année dernière, il y’avait bcp d’étudiants à la GGJ d’Angoulême (je me demande même si on pouvais y participer sans être étudiant…). A Paris c’était bcp plus mélangé et si tu regardes les inscrits de cette années tu va voir qu’il y’a déjà qq professionnels.

  7. Je m’avance peut être mais je serais tenté de dire qu’on manque rapidement de graphistes2D/3D/musiciens pour ce genre de rencontres donc ceux qui ont des dons artistiques seront certainement les bienvenus.

  8. Je suis inscrit!
    Reste a savoir ce que je peux ramener: j’ai une tablette graphique, une carte son externe, un micro voix (behringer b-2), un microkorg qui fait clavier midi, une guitare électrique, une basse et un guitalélé.
    Et un pc fixe de 30 kg. Il va me falloir un camion de déménageur, je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *