Independent Games Festival : résultats

Comme tous les ans lors de la GDC sont remis les prix de l’IGF. Crayon Physics Deluxe est le grand gagnant.
Dans le détail ca donne ca :
Seumas McNally Grand Prize: Crayon Physics Deluxe, by Kloonigames
Best Web Browser Game: Iron Dukes, by One Ton Ghost
Design Innovation Award: World Of Goo, by 2D Boy
Excellence in Visual Art: Fez, by Kokoromi
Excellence in Audio: Audiosurf, by Invisible Handlebar
Technical Excellence: World Of Goo, by 2D Boy
Best Student Game: Synaesthete, by DigiPen Institute of Technology
Audience Award: Audiosurf, by Invisible Handlebar

Crayon Physics Deluxe est certainement l’un des plus novateur (quoi que…) mais ils sont sur un style de jeu délicat qui laisse beaucoup de liberté au joueur, et contrairement à ce que beaucoup croiyent ce n’est pas toujours une bonne chose.
World of Goo et Fez méritent leurs awards.
C’est marrant de voir Synaesthete et Empyreal Nocturne parmi les projets étudiants finalistes. C’est deux jeux qu’on avait battu lors du Intel Game Festival 😀
Personnellement j’aurais plutôt choisi Flipside.

The 10th Annual Independent Games Festival

—————————————————————————–

[flash]http://www.youtube.com/v/QsTqspnvAaI[/flash]
Crayon Physics Deluxe

—————————————————————————–

[flash]http://gamevideos.com:80/swf/gamevideos11.swf?embedded=1&fullscreen=1&autoplay=0&src=http://gamevideos.com:80/video/videoListXML%3Fid%3D17594%26ordinal%3D1203505289880%26adPlay%3Dfalse[/flash]
Fez

—————————————————————————–

[flash]http://www.dailymotion.com/swf/x2y52j&v3=1&related=1[/flash]
World of Goo

—————————————————————————–

[flash]http://www.youtube.com/v/5WbCqBTQ2b4[/flash]
Synaesthete

—————————————————————————–

6 réflexions au sujet de « Independent Games Festival : résultats »

  1. une juste récompense pour crayon deluxe. J’adore ce jeu.
    Iron Dukes est vraiment pas mal, il devrait faire un beau carton si un jour il est distribué en version buy&try.

  2. Je viens de craquer pour la précommande de World of Goo (13€ et des poussières) et je ne regrette pas !

    Globalement le jeu demande de construire une structure avec nos p’tits Goos, qu’on déplace avec un drag&drop, et qui tissent des liens entre eux. On obtient ainsi un réseau vaguement caoutchouteux qu’on doit élever vers la sortie, en contournant les obstacles, en s’appuyant sur le décor, en équilibrant de-ci de-là…La plupart du temps ce qu’on obtient ressemble vaguement à une tour de Pise en gélatine !

    J’ai plié la démo accessible après la pré-commande, le concept est prenant, les situations variées et le tout est enrobé de pas mal d’humour…

  3. Le problème de Goo c’est qu’il est bugué. Je sais pas si la version finale l’est aussi mais il m’est arrivé plein plein de fois (tellement que ça m’a lassé) que ça se barre en sucette alors que tout était niquel, construit au poil de cul près. Truc étrange aussi, si je lance FRAPS en même temps que Goo, il se met à devenir fou.

    crayon physics j’ai adoré mais y avait encore pas mal de taf quand j’ai testé, c’était très basique en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *