Langage du corps (ex : Salma Hayek)

Sous ce titre accrocheur se cache un piège. En effet, je vais bien parler ici d’un langage mais pas celui de notre déesse à tous (Salma Hayek), je vais tenter de regrouper ici les différents termes à appréhender lorsque l’on parle de jeux. "jeux" au sens large puisque cela ne se réduit pas au seul domaine du jeu vidéo.

Disclamer : ce qui suit est en partie inspiré (pompé) de Game Design Workshop (voir les posts précédents).
Je garde les termes en anglais pour éviter toute traduction foireuse, en revanche les définitions résument ce que MOI j’ai compris des quelques pages d’explications.

Players. L’expérience du jeu s’adresse à des joueurs. Ceux-ci sont à la fois acteurs et consommateurs : ils sont membres actifs au déroulement de l’action et ce sont eux qui récoltent les fruits de leur travail (plaisir de jouer). C’est là que les jeux se distinguent du sport, de la musique ou des spectacles car les joueurs (sportifs, musiciens et acteurs) jouent pour un public. Oui, oui, c’est discutable mais dans l’absolue une partie de belote n’intéresse que les personnes qui y participent, ce qui peut être différent pour une partie de Rugby.

Objectives. Les objectifs sont les actions à remplir pour atteindre notre but : gagner.
Exemples :
Ruiner un adversaire au Monopoly.
Rester en vie et atteindre la fin du niveau à HL2.

Procedures. Ce sont les actions disponibles et autorisées par les règles du jeu pour arriver à atteindre nos objectifs.
Exemples :
Lancer les dés ou acheter un hôtel au Monopoly.
Courir, sauter, tirer à HL2.
Contres exemples :
Frapper ses adversaires et les dépouiller de leur argent.
Ouvrir la console et taper /godmod.
Ces actions sont parfois fun mais elles ne respectent pas les règles établies.

Rules. Ce que peut ou ne peut pas faire un joueur. Quels sont les étapes à suivre ? Quels sont les réactions qui suivent une action donnée ? Quels sont les outils disponibles et comment fonctionnent-ils ? Tous les jeux possèdent un nombre important de règles.
Exemples :
J’avance du nombre de cases que la somme des deux dés que j’ai lancé.
Mon pistolet peut tirer 8 coups d’affilé, ils peut être rechargé avec des munitions XXX.

A suivre :

– Ressources
– Conflict
– Boundaries
– Outcome

Toi aussi tu peux participer, post tes définitions et tes remarques en commentaire et si tu ne joues pas trop au Troll je compléterai les définitions ci-dessus.

2 réflexions au sujet de « Langage du corps (ex : Salma Hayek) »

  1. c’est plutôt pas mal de rationnaliser le game design, à condition de continuer à trouver ses concepts de base dans les méandres de nos cerveaux fous, drogués et alcoolisés. ou le contraire. je ne sais plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *