Dessin ‘toshop

C’est un personnage que e dessine depuis une dizaine d’année. Oui, Kyrandia 3 m’a pas mal inspiré à l’époque.
Maintenant pour ce dessin j’ai shunté le papier, grace à une petite tablette graphique.

edit : au départ c’est pas celui la que je voulais publier… tant pis, ca fera un autre post.

Mon appareil photo : Canon AE1

J’ai décidé d’un commun accord avec moi même, de parler un peu de mon jouet.

C’est donc un Canon AE1, appareil photo datant de 1976, et hérité de mon pôpa.
Avant tout, regardons un peu la bête :


Pour résumer, l’appareil fonctionne en priorité vitesse. L’ouverture du diaphragme est définie automatiquement. L’utilisateur n’a juste qu’à définir le temps d’exposition. Pour faire ça correctement, un posemètre est intégré au boitié, permettant de savoir si la photo sera correctement exposée ou non. L’air de rien, en 76, on savait déjà pas mal de chose en électronique!

Sinon il est plein de trucs divers et variés, comme on peut le voir là dessus :

Le deuxième point intéressant du bouzin est son système de mise au point. Autant mettre une photodiode/photorésistance dans un boîtier c’est facile, autant mettre en place des moteurs sur un objectif c’est une autre paire de manche, surtout quand on fait un boîtier grand publique. Donc pas de repis pour les bras, la mise au point se fera à la main!
Petit extrait du manuel :

La mise au point se faisant évidement avec la « bague de mise au point ».

L’optique que j’ai récupéré avec l’appareil (et qui était sûrement vendu avec, mais ça je sais plus, d’ailleurs, j’étais même pas né!) est une focal fixe de 50mm, d’un diamètre de 52mm, avec une distance de mise au point minimum de 60 cm, et d’une ouverture de diaphragme de 1.8 à 22.
Bref, de la bonne came, la preuve, je m’en sers encore!

Voilà pour commencer 4 petites photos pour mettre en évident quelques réglages.

Lors des 24h Motonautiques ou des événements sportifs, on peut facilement jouer avec la vitesse d’obturation, et réglant sur auto le diaphragme. Une photo prise rapidement (1/1000 de seconde) aura donc un ouverture grande (2.8 ou 4) avec une exposition correcte. Une photo prise plus lentement (1/125 ou 1/250) aura une ouverture plus petite pour ne pas surexposer la photo.

Obturation rapide : image fixe

Obturation lente : image floue sauf l’objet qu’on suit (encore faut il le suivre)

C’est ici que l’ouverture auto prend son sens, les 2 photos ont la même exposition, mais des vitesses d’obturation différentes.

Maintenant, on peut aussi se casser le tronc avec l’ouverture en manuel.
Imaginons une maison avec un jardin : le thème classique, des photos de fleurs!

Vitesse 1/1000; Ouverture 5.6 (auto) : la partie nette de la photo englobe les fleurs, la maison est un floue

Vitesse 1/1000; Ouverture 1.8 : la partie nette de la photo englobe seulement les brins du centre du bouquet, la maison est très floue

L’ouverture est plus grande sur la deuxième pour la même vitesse d’obturation, on a beaucoup plus de lumière qui rentre dans l’objectif (d’où l’effet « HDR » de la photo)

Il y a un bout de temps que je me suis rendu compte que ce qui me manquait sur cet appareil, c’est un téléobjectif. Ne serait ce que pour cadrer correctement ma photo dès la prise, et sans avoir à me bouger les fesses, et évidemment pouvoir zoomer comme un goret!

Début juin, en furetant avec ma chérie dans Rouen pour son appareil numérique, nous sommes entrés chez un photographe, un vrai, pas la Fnac. Dans son magasin, un dépôt vente, quasiment que de l’argentique, des objectifs en tout genre, des appareils, et même un reflex Canon APS! Là bas j’ai trouvé ZE objectif pour mon appareil. Un Tokina zoom variable 28-200mm, ouverture de 3.5 à 22, diamètre de 72mm.

Chose que je n’avais pas prévu : l’angle de 28mm. L’air de rien, un grand angle, c’est quand même très pratique. Je dois bien avouer que le principal défaut de cet optique est dû à son age : la distance mini de mise au point est énorme : un bon mètre 90. Mais quand même, on s’en sort:

Et avec un peu de zoom, on fait tout de suite des trucs pas mal :

Corso Fleuri – Fauville en Caux

Pareil ici :
Du large / Du zoom

Expos Machines de Spectacles – Grand Palais

J’ai aussi comme petit gadget un flash, qui ne mérite pas qu’on l’appelle « petit » étant donné qu’il est plus gros que le boîtier de l’appareil. Ah oui, j’ai oublié de dire, l’AE1 n’a pas de flash intégré, obligeant à jouer sur la vitesse d’obturation en permanence, et surtout à réfléchir avant de prendre un truc qui bouge dans un endroit sombre!

Niveau pellicule, j’utilise des Kodak Gold 200 iso, généralement 24 poses. Cela devrait changer car je ne paie pas mes pellicules (merci photoservice) et je commence à faire tirer mes photos sur CD (prix indépendant du nombre de poses de la péloche). Je vais essayer une Kodak Pro Elite Color 36 poses, pour voir!

Bon, après ya pas mal de nouvelle chose que je voudrais tenter, genre faire un peu de N&B, tenter des trucs en faible luminosité, comprendre complètement le réglage du flash, et encore d’autre connerie. Mais j’avoue, cela devra se faire via de nombreuse photo raté, et ça, ça me branche moyen.

A force d’utiliser mon appareil, je me rends compte que je fais plutôt attention, et que je n’ai pas beaucoup de raté technique. Des photos sans intérêt oui, mais des flous de bouger, je n’en ai pas tant que ça.

Un autre détail auquel il faudra que je pense un jour, c’est le passage au numérique. Quand cela arrivera t’il? Lorsque Photoservice ne me donnera plus de pellicule? quand il sera impossible de faire développé ses photos? Et pourquoi?

Quelle est la durée de vie de la photo argentique grand public?

J’ai marié mon frère

Vendredi dernier, mon frère s’est marié.
Résultat de l’expérience :
-Etre temoin et frère du marié (et donc fraichement beau frère de la marié), ça veux dire faire un blabla devant 140 personnes. Et ça, ça poutre.
-Se marier à la mairie, c’est court, efficace, bref, ça poutre
-Récuperage de petite décoration sur ma voiture (rrrrrrroooo c’est mignon les froufrous blancs et bordeaux sur mes barres de toit!)
-Bouffer tout le temps pendant 3 jours (ouais, je dois peser un peu plus lourd maintenant, mais j’ai pas osé me peser)
-Voir que me même un homme fort, grand, et beau (oui, moi) peux être très ému (plusieurs fois les yeux mouillés, mais chui pas une fillette, donc aucunes larmes!)
-Voir son père imbibé d’alcool est une expérience rare pour moi.
-1,5 go de photo faites par moi, 1go par ma chérie, 500mo, par d’autre gens (j’ai pas encore tout recuperer non plus), soit environ 1000 clichés de tailles diverses.
-Les EOS 300D et 350D sont vraiment des putains d’apareils photo qui payent leur chatte.
-et d’autres trucs


Sortie de la mairie, par moi

24h Motonautique

C’était plutôt sympa, avec des bateaux qui vont vite et qui gagnent

Photo du gagant pendant la course, photo ARGENTIQUE par moi

Et le bateau de mon école, qui malheursement a cassé son moteur 2h avant la fin.
C’est celui tout à droite sur la photo

Photo par « je sais pas »