[DevBlog] Starberrypi, le télescope de feignasse

Bon, il est temps de dépoussiérer un l’endroit pour parler d’un truc que j’ai commencé il y a maintenant … un peu plus d’un an. L’idée, c’est d’écrire dessus pour :

  • Partager un peu le sujet, des fois que ça serve
  • Formaliser un peu de doc sur les différents choix techniques

Starberrypi c’est quoi ? A la base c’est une idée inspirée par la récupération in extremis d’une antiquité, le minimover 5, remis à neuf, du moins au niveau des moteurs. Pour vous donner une idée de l’âge du truc, le numéro de téléphone du distributeur français indiqué sur le bras comporte 6 chiffres. L’étiquette était peut-être déjà vieille quand elle a été posé, mais quand même, ça sent le milieu des années 80.

Donc l’idée, c’est de prendre ce bras électromécanique respirant la poussière pour en faire un support de caméra mobile afin de pointer directement devant un machin à prendre en photo, de préférence dans le ciel. Prendre des photos et piloter des moteurs pas-à-pas c’est évidement tout à fait dans les cordes, à première vue, pour un Raspberry Pi.

Techniquement niveau matériel, c’est que du déjà-vu ou presque. Une Picam pour l’image, des moteurs pas à pas, seul 2 sur les 6 du minimover suffisent, un peu d’électronique pour les moteurs et basta.

Le détail qui change un peu, c’est l’optique de la caméra. On pourrait faire de l’astrophoto avec la Picam de base, mais… si on monte un objectif de reflex qui zoom un peu, avec la taille du capteur rikiki on obtient un bon gros zoom de porc pour pas cher. Sur le papier, c’est bien, mais ça va avoir quelques conséquences sur l’image (si tu viens de penser à la taille des photosites et au bruit numérique, c’est dans l’idée). Ceci va donc nécessiter un peu de CAO, et d’abus de bien social pour imprimer un adaptateur d’objectif <que j’ai, de préférence> vers la Picam.

Nouveauté pour moi également, trouver un capteur « quivabien » pour me permettre d’aligner le télescope de façon automatique. En gros, la base en astro, c’est l’altitude (hauteur par rapport à l’horizon) et l’azimut (orientation par rapport au nord). Pour l’un, il faut un accéléromètre, pour l’autre il faut une boussole.

Histoire de penser à tout détailler plus tard, voici une liste de tout ce qui m’est passé par les mains pour ce projet :

  • Un télescope Newton 115mm-900mm
  • Un Raspberry Pi 3
  • Des moteurs pas à pas en pagaille
  • Un ULN2803
  • Un DC+Stepper Motor HAT de chez Adafruit
  • Des drivers de moteur pas à pas A4988, de chez Pololu
  • Un capteur d’orientation BNO055
  • Une boussole CMPS11
  • Une boussole CMPS03
  • Un Sense Hat de chez Raspberry Pi
  • Des meccano
  • Des alims externes diverses (5 et 19V notamment)
  • Une imprimante 3D Ultimaker 3

Tout n’a pas servi, mais disons que l’expérience gagné sur chaque truc m’a fait progresser pour la réalisation. Je n’ai pas encore parler de soft parce qu’on verra plus tard. Mais spoiler, ça va surtout se passer en python.

[Migration]Wefrag

Pour : j’utilisais wordpress pour raconter ma vie pendant un de mes stages, et je suis pas mécontant de voir que ça a été retenu pour les weblog.
J’aime bien le coté plus construit des blogs wefrag, avec les tag, les liens, tout ça. C’est sur qu’on se debrouillait bien avec les blogs.nf (ya qu’a voir le titre de mes articles, sont souvent tagger), mais ce changement de plateforme, je le sens bien. Ca sera moins kikootécon que blogs.NF, mais pour ça, reste xanaxnow.fr 🙂

Contre : PUTAIN J4AI REFAIT MA CSS YA DEUX JOURS BORDEL§§§§!!!!
J’espère que le portage va bien se passer.

ATI Avivo Converter

Aujourd’hui sont sortis les Catalyst 8.12, avec à leur bord la nouvelle version du petit soft d’encodage Avivo Converter, prenant en charge ATI Stream, le bouzin pour faire du calcul avec le GPU plutôt que le CPU.

Je me suis donc empresser de faire quelques tests, car j’ai un besoin de conversion de video sur le feu.

Test 1 :
J’attaque avec la vidéo qui m’interesse, a savoir un enregistrement de la TNT fait par un tuner TNT USB Pinnacle.
Fichier "brut" de 300mo pour 12min, je n’arrive pas a voir les propriétés du fichiers avec VLC, mais la résolution semble être 700 et des bananes par 500 et des bananes.
Je passe par le petit assistant AAC (ATI Avivo Concerter stro long à écrire), qui me reconnait la video comme étant du 352 par 576… hum… ca sent le coup de la trame paire/impair… au format 16/9; je lui dit que je veu du MPEG 4 (DivX Compatible) et remarque que les formats HachDé ne sont pas là, lui diut que je veu un fichier de 81mo en sorti (taille max autorisée).
Je lance la moulinette et 29s plus tard je recupere un fichier mpg de 82mo de resolution 352 par 192, sans son.

Un peu déçu, je me dit que mon fichier source étant issue d’un bouzin TNT Pinnacle est peut etre un peu trop tordu et mal gaulé pour lui (cf les histoires de taille)

Test 2 :
Pour voir cette histoire de changement de resolution, je prend un bon gros fichier, à savoir un morceaux de Grid capturé à 30FPS avec Fraps en 1280*1024, 500mo, 30 secondes.
Rebelote en divx et il me sort du 640×512 qui pese 14mo
Mis à part la petite taille, la video est tres bien, pas d’artefact degueu, le son est là.

Test 3 :
Je mouline le fichier issue de la moulinette précédente, qualité moindre mais à peine, 13mo, la taille reste en 640×512.

Test 4 :
Je fais une nouvelle video de Grid en 1680×1050 (oui, la video d’avant c’était sur mon 17 pouces), 700mo, 30 secondes. Sortie de la moulinette, un fichier en 640×400 de 13mo.

Conclusion
Avant de pouvoir faire quelque chose de bien, va falloir que je pige cette histoire de dimension de video qui reduit au lavage (a part le codec et le bitrate ya rien à configurer). Sinon le soft est super rapide. 30 sec pour le fichier de 12min, autour de 25 pour les 2 autres. Le CPU est utilisé à 100% pendant l’encodage, ce qui deplait à certain, mais bon, perso, quand j’encode, j’utilise pas trop mon PC a part glander sur le web, donc m’en fous.
Il faut également que je trouve pourquoi j’ai pas les codec HD dans ma liste, alors que sur le net, on trouve des screens avec la liste de tout les codecs.
Enfin, avant de pouvoir convertir mon enregistrement TNT, faut aussi que je trouve pour les histoires de bande son manquante.

J’ai fini Portal Prelude


Et qui c’est qu’on voit dans le générique de fin?

Mais si on devait, vite fait décrire, le jeu, faudrait dire :
– Putain c’est dur
– Mais c’est vraiment bien
– Vraiment, c’est dur
– Certaines pièces sont très très skillées.
– J’ai vraiment aimé le scénar (vous savez, un peu comme quand on regarde "La revanche des Siths", on sait que ca va merder, on crève juste d’envi de savoir comment).
– Les interventions externes sont parfois aussi zarb/loufoque que le jeu de base, ce qui donne une bonne impression de cohésion
– L’impression globale qui se dégage de la réalisation est super professionnelle.
– C’est assez chaud, mais quand on a testé toutes les maps de portalmaps.net pendant des mois, on ne peut que se rejouir de jouer à Prelude.
– On eprouve une grande fierté à la fin de certaine salle.

Bref, j’ai kiffé sa race.

c’est moche…

… mais j’ai signé pour internet chez orange.

J’ai déménagé la semaine dernière et la lutte est dur pour trouver de quoi envoyer un mail.
Ce midi, les collegues partent faire un foot entre 12 et 14h, donc j’ai pas vraiment de quoi faire, je décide donc d’aller au centre ville de Vernon à l’agence Orange.
Moi : "Bonjour, je voudrais une ligne FT"
Gars de chez orange : "vous voullez internet aussi?"
M : oui mais pas chez vous
G : je vous présente nos offres quand meme?
M : non, je crois que c’est trop cher
G : oui.
Pendant qu’on commence les démarche, le mec me raconte que FT "c’est quand meme une putain de boite et que l’air de rien, les infrastructures c’est nous, les calbes c’est nous, l’invention du GSM, c’est nous, et on est les meilleurs du monde".
En rereregardant les prix, je me dit que leur connerie à 40 euros (soit internet/voip/tv, pas de ligne fixe), c’est peut etre pas si mal, et puis que leur agence est pas loin de mon boulot, et que ca pourrait simplifier les démarches…

Et je craque : le geek emménageur qui est en moi et qui ramene tout les soir des trucs dans son appart’ (rideau de douche et tringle un jour, étagère en kit le lendemain, etc) a pas envi de se peter le cul et d’attendre les longues démarches qui vont avec la souscription d’un ligne.

Le type me propose le boitier télé, pret sous caution de 49 euros. Je capte pas la TNT avec mon recepteur USB, je prend donc aussi. Au pire, je leur rendrais leur bouzin et recupererais mes thunes.
Le soir je repasse après le boulot prendre les deux cartons, et le mec me dit "ah j’ai eu plein de truc a faire, j’ai pas eu le temps de finir votre dossier, venez on torche ça tout de suite." Je prends donc l’offre moins de 26 ans pour avoir une reduc de 10%, regle la caution du boitier télé, récupère la feuille avec les identifiants, le contrat, et tout le merdier.

Arrivé à mon appart’, je sors la liveboite pour faire un petit réseau wifi entre mes 2 ordis en attendant les 8 longs jours pour avoir ma ligne.

Et là, je me dis que je suis cocu, parce que la ligne marche déjà. j’ai un débit autour de 7Mbit d’après les divers site de test. Pour un bled de l’Eure, c’est pas si dégueu!

Bon. En gros, j’ai internet. Promis, demain, j’achète un frigo (les joies des cuisines, non équipée).

Vends RAM & Cartes graphiques

Bonjour, je cherche à me séparer de ma RAM, 2 x 1go de PC6400 A-Data, 27 euros la paire frais de port compris, pas cher. négociable.

Pareillement pour mes cartes graphiques, 2 Radeons 3870 de chez Sapphire, GDDR4, Zalman VF1000 dessus, boites et factures, encore sous garantie (mars et juin 2008). 90 euros la carte + ventilo + frais de ports. négociable.

Vente possible en mains sales sur versailles et environ.

Fin

Ce message est le dernier que je poste avec mon PC du boulot, car je quitte ce soir, vers environ tout de suite.

Hier j’ai passé ma soutenance de 3eme année d’apprentissage ingénieur, bien passée, content.
Ce matin j’ai eu réunion. Je sentais déjà que les discussions ne s’adressaient plsu vraiment à moi mais bon, en même temps, je gribouillais quelques trucs sur mon bloc note, conscient comme tout le monde que c’est mon dernier jour de taf.
J’ai fait un ptit pot départ à l’instant, avec les 10-15 personnes que j’ai vu le plus souvent, pour bosser, bouffer à la cantine, prendre un café, bref, les collègues "proches".
Comme je suis au CNRS, un certain nombre son déjà parti, et je suis seul dans mon couloir, mon bureau vide, les armoirs de documentation vidées et leurs contenus transferés vers les laboratoires qui vont bien (la doc du projet XYZ va dans la salle de contrôle de l’expérience XYZ).
J’ai copié le contenu du PC, histoire de ne rien oublier, je ferais le tri plus tard.
Au loin raisonnent les sonneries de téléphone des quelques uns qui bosse encore.

J’ai commencé mon blog en parlant de mon boulot, je me devais de parler de la fin de mon boulot sur mon blog (mais c’est pas la fin du blog, hein, j’aime bien posté des truc ici).

Dans quelques jours j’aurai un papier avec marqué "Ingénieur" dessus.

Ca faisait quand même 3 ans que j’étais dans ce labo. Je sens que le step vers le joli monde du privé va être dur.

Mais la prochaine étape, c’est le 1er octobre! D’ici là, chomage et vacances! (et recherche de logement)

[Drogues]Vous avez déjà essayé…

… quoi?

J’ai entendu ce matin à la radio un joli reportage sur la croissance de la consommation… de cocaïne chez les djeuns.
Par rapport à il y a 10 ans, le gramme est semble t’il passé de 120 à 60 euros. Le pourcentage de jeunes (17 ans) garçons ayant déjà essayé est passé de 1% en 2000 à 3% en 2005. Chez les filles du même âge, le nombre de personnes ayant essayé à doubler (dommage qu’il n’ai pas donné le chiffre de départ). S’en ai suivi une interview de dealer attendant à la sortie d’un lycée du 16eme arrondissement à Paris. Selon lui, il fournit des jeunes de 13 à 20 ans, tous pour la plupart de milieu aisé. La consommation est irrégulière, il vend surtout lorsque des soirées se préparent pour le WE. Il vend 80 euros le gramme (soit 2 ou 3 ligne de coco selon un jeune consommateur), et par session de 20 ou 30 grammes.
D’après le journaliste, la consommation dans les milieux plus modeste est sensiblement la même.
Puis interview d’une infirmière scolaire. Elle explique que les jeunes viennent parfois lui poser des questions sur la cocaïne comme "est ce que c est dangereux de prendre avec la même paille que le voisin?", "c’est quoi le bon effet de la cocaïne?". Pour elle, l’usage de cette drogue dur a tendance à se "banaliser".

Sur ce, je me pose la question, qu’est ce que vous avez déjà testé comme drogues diverses et variées? Si vous pouviez indiqué votre âge et pourquoi pas votre milieu social, vous avez le droit de vous delogguer si vous avez peur que votre maman surveille le cache de votre navigateur.

Pour ma part, ai consommé du tabac, tirer 2 ou 3 lattes sur un pétard, ne refuse pas un apéro, tout les soirs s’il le faut. 25 ans, milieu aisé.

Edit : petite précision, je ne revendique pas l’exactitude de mon blabla. je me permet de faire remonter le commentaire d’aliocha.
Le reportage que t’as vu est rempli d’inexactitudes. Oui les prix de la cocaïne ont baissé en dix ans, mais en 2000, on en trouvait déjà à partir de 400 francs, 60 euros donc. C’est surtout la qualité qui a augmenté, ce de quoi personne ne se plaint. Un gramme fait 15 lignes en moyenne, enfin, si on n’y va pas comme un bourrin. 20 ou 30 grammes, ça me paraît énorme, c’est la consommation mensuelle d’un junkie, mais un vrai, genre un animateur télé. Pour les riches, je ne sais pas, mais je doute qu’un groupe de jeunes des classes moyennes puisse payer 2000 euros juste pour s’amuser le week-end. Sans compter que les 30 grammes il faut se les avaler, bref, tous les chiffres cités sont fantaisistes.
Sinon, pour le reste, c’est vrai que la cocaïne a explosé ces dernières années, mais plus pour une question de disponibilité que pour une question de prix. Cela se constate surtout chez les trentenaires qui ont le pouvoir d’achat suffisant pour en prendre.
La faute, c’est une opinion personnelle, en revient à la prohibition excessive faite autour du cannabis. La cocaïne est plus intéressante pour le dealer et le consommateur : elle est plus facile à dissimuler et à consommer discrètement, elle est socialement mieux perçue par les gens aisés, et elle permet d’augmenter la productivité – enfin, dans la mesure où on peut supporter des paranoïaques, égoïstes, angoissés, et stressés au boulot. Bref, c’est une drogue qui convient bien à notre époque d’esclaves flippés qui mise tout sur la valeur travail et où l’on crache sur les hippies qui planent. D’ailleurs, dans les soirées techno, on trouve de moins en moins d’extas et de plus en plus de coke, voire uniquement ça. Y a dix ans c’était l’inverse, époque de merde.

Edit 2 : petit rappel de la part de Kadis Orox, et on le remercie :
Ah et oui, pour ceux qui l’ont oublié, la drogue tue.
L’auteur de cette article (moi) ne pourra être tenu responsable de la consommation/overdose des futurs/actuels consommateurs (non mais!)

Paris, je t’aime

J’ai acompagné ma chérie cette après midi à la gare du nord en partant de chez moi (à coté de versailles). Je l’accompagne en voiture car elle a une valise un peu trop lourde pour elle, et que je suis grand beau et fort, donc je l’aide. Trajet prévu par google map, A86, N118, Boulogne, Périph, Porte de clignancourt, gare du nord, 35 minutes emballé c’est pesé.

Je décide de prendre un peu de marge. je pars à 14h30 pour un train à 15h55. Une heure et demi de marge.
Arrivé à Porte de Clicli ou bout d’une demi heure, blindé, des piétons partout. Je faufile ma clio tel un jason bourne en minicooper, pour arrivé à proximité de la gare à 15h45. Malgré le stress, la chaleur, mon talent exceptionnel de pilote me permet d’amener la belle juste qu’au son train.

Seulement, j’ai laissé ma voiture dans la rue de l’hosto lariboisiere, sur une place livraison. j’en ai pas pour longtemps, et le meme derriere mois à déjà un PV.

Revenu à ma caisse à 16h, j’avais un joli papier avec 35 euros demandés dessus, horodaté à 15h55.

un quart d’heure… j’ai laissé ma voiture un seul petit quart d’heure.

Et j’ai mis 40min pour rejoindre le périph.

Paris, stro dla bal