13 réflexions sur « Dans la campagne, 1500 bougies »

  1. Ne serait-ce pas le château de Chenonceau, avec toutes ses bougies ? Si tel est le cas, c’est le château qui a servi de modèle à Versailles (Louis XIV était jaloux, tout ça tout ça).
    J’y suis allé une fois, et ça ressemblait beaucoup à ça, en tout cas.

  2. C’est le chateau de taillis, en seine maritime. Sur place un organisateur nous avait parlé d’un autre domaine qui faisait le meme genre de truc, me rappelle plus du nom mais c’est probablement chenonceau si tu le dit.

  3. Jolie la dernière avec la grande ourse !

    Normalement l’anti-bruit peut se désactiver pour les poses longues, mais il faut penser alors à faire une image noire (avec le capuchon) de temps en temps pour pouvoir ensuite traiter les pixels chauds.

  4. Kirannu a dit :
    Normalement l’anti-bruit peut se désactiver pour les poses longues, mais il faut penser alors à faire une image noire (avec le capuchon) de temps en temps pour pouvoir ensuite traiter les pixels chauds.

    au départ il l’était, mais les images étaient assez chargé en pixel chaud. D’ou son activation ensuite. Par contre je sais pas si c’est ce que tu insinue, mais je peux effectivement faire chauffer le capteur sur une image test, puis faire un pixel mapping. En théorie l’appareil se chargera de virer les points lumineux tout seul (principe du pixel mapping).
    Ou bien parle tu d’une soustraction en post traitement sur ordi?

  5. Douceur a dit :
    Ne serait-ce pas le château de Chenonceau, avec toutes ses bougies ? Si tel est le cas, c’est le château qui a servi de modèle à Versailles (Louis XIV était jaloux, tout ça tout ça).
    J’y suis allé une fois, et ça ressemblait beaucoup à ça, en tout cas.

    Tant de confusions laisse pantois, j’espère que tu as la drogue pour excuse.

  6. Guybrush a dit :
    Tant de confusions laisse pantois, j’espère que tu as la drogue pour excuse.

    Effectivement, il y avait confusion, mais au singulier.
    J’ai juste confondu Vaux-le-Vicomte et Chenonceau, qui n’ont strictement rien à voir. Le premier se trouve aux abords de Paris (dans le 77), et sort de temps en temps ses bougies, comme celui visité ici. Le second se trouve dans la Loire, et ne fait pas de « soirées bougies » à ma connaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *