here comes a new challenger!

Bon, pas vraiment nouveau, mais un peu quand même. J’ai laissé mon E-510 à un heureux élu, Raumin (pour 360 euros, avec une CF 1go et un filtre UV), car l’appareil photo nouveau est arrivé. Il s’agit évidement d’un Oly, un E-30 pour être précis.

Bon, évidement un changement de boitier ne change pas l’allure globale des photos que je fais, pour la simple raison que si un bon objectif à pour raison de flatter la retine du spectateur, un boitier permet surtout du confort au photographe (je parle pour l’ensemble des boitiers amateur à semi pro, pour tout ce qui est 5D/D300 et supérieur j’ai jamais eu l’occasion de voir).

Le premier truc qui se voit c’est évidement l’écran orientable :
1)

Pour avoir déjà un peu trimballé le bouzin, c’est clair que c’est super pratique :
2)
3)
4)

Alors bien sur, bande d’aigri que vous êtes, vous me direz « oui mais bon, on prend au jugé (et à l’arrache) et on a pareil ». Bien sur, c’est clairement dispensable un écran comme ça. Mais quand je vous parlais de confort, c’est à ça que je pensais.

Deuxième point pratique, le viseur plus grand. C’est le point qui m’a fait hésité entre l’E-3 et l’E-30. Rappel :

Toutefois, celui de l’E-30 s’avère suffisant pour faire la mise au point à la mano. En effet, avec mon reflex précédent, j’étais obligé de passé en Live View pour faire la netteté avec mon 50mm (manuel, je rappelle). Maintenant plus besoin de liveview, et ça permet d’être plus réactif :

5)
6)
7)
8)

Autre intérêt, une monté en iso plus propre (et plus haute). La où avant je m’autorisais l’iso 800 en serrant les fesses pour ne pas voir apparaitre de trame, je n’ai plus de complexe à présent. Le bruit est plus uniforme et donc plus facilement corrigible.

9)
10)

Egalement au programme, la mise au point par détection de contraste. En gros, éviter les aller/retour du mirroir pour faire la mise au point en Live View. Avec un bon objectif, le 14-42 de base par exemple, c’est inutile, car la MAP classique est très rapide et précise. Mais avec mon télé (70-300mm), c’est quasi indispensable car la MAP classique est faussé. Pourquoi, j’en sais rien. Mais avec des photos avec la zone de netteté trop devant est super frustrant. Avec la detection de contraste, la MAP est plus précise. Plus lente, c’est clair. Mais ça permet d’enfin utiliser mon télé de façon efficace.

11)
12)
(Au passage je me permet d’ajouter avec un sujet qui porte des fringues rayés, la detection de contraste est particulièrement efficace!)
L’appareil permet également de faire des microajustement pour les autofocus. Ca sauvera peut etre mon télé, mais j’ai pas encore eu le temps de m’y atteler.

Sinon autre nouveauté pour moi, une balance des blancs qui se débrouille bien. Avec l’E-510, c’est simple. J’ai banni le réglage AWB (prends note Raumin, prends note). Pour le moment je laisse l’E-30 se débrouiller et ça se passe bien. Mais au moins, je connais par coeur le type de WB à utiliser dans n’importe quel situation maintenant, ça fait gagner du temps pendant les concerts au la lumière change souvent dans tes tons qui trompent l’appareil (vous connaissez peut etre le fameux éclairage violet qui donne du bleu sur la photo).

Au final je suis super satisfait de mon achat. J’ai prêté l’appareil à la maman de ma chéri et il a l’air facile à utiliser pour qqun qui connait rien des APN Olympus. Ça doit être un gage de bonne ergonomie.

13)
14)
15)

Dernier gadget de l’appareil, les filtres intégrés pour photoshoper les photos avant même la post prod.
16)
(bon voyage mon petit…)
Je verrais si j’utilise ou pas, probablement pour le prochain pixo. A voir, ou pas.

Dernier détail : j’ai vendu l’E-510 avec le 14-42mm, ce qui me laisse avec le 70-300mm et le 50mm. Bref, j’ai plus de grand angle. Faut que j’en trouve un, et je sais pas encore quoi, j’hésite entre plusieurs solutions, j’en parlerais plus tard.

16 réflexions sur « here comes a new challenger! »

  1. Pas mal les photos de concert.
    Plusieurs question:
    – C’était où ?
    – T’as un pass photos ?

    Si c’est pas le cas j’aimerai connaitre ton secret pour arriver a faire passer un reflex malgré la fouille à l’entrée.

  2. Cela fait extremement plaisir de voir Olympus « revenir », leur E-510 etait vraiment pourri compare a la concurrence. L’iso 800 etait pire que sur mon D80. J’ai eu la chance de tester le E3 le week end dernier et cela fait extremement plaisir de voir pleins de bon points partout. Le viseur est super grand compare au E510!!! L’ergonomie est super sympas aussi (j’ai des petites mains).

  3. @ch4
    le concert était à Rouen, sur les quais, à l’occasion des terasses du jeudi, une volé de concert gratuit. Les fleurs c’est le jardin des parents de ma copine, le reste c’est pendant le festival d’art de rue « Vivacité » à Sotteville les rouen.
    Pour l’appareil, faut reconnaitre que toutes les photos de concert sont prises pendant des évenements gratoss et ouvert, suffit donc de se pointé de bonne heure pour être au premier rang. Donc pas de pass. En même temps, à chaque concert gratuit ou j’ai été (armada, festival de grand quevilly, terrasse du jeudi), les photograhes officiels, présents entre la fosse et la scène ne prennent des photos que pendant les 3 premières chansons.
    Pour les concerts payants, je prends des videos avec mon compact.

    @PF
    l’E-510 était le point de départ de leur « retour ». En effet le viseur de l’E3 est énorme. Celui de l’E-30 se situe entre l’e3 et l’e510.
    En revanche je pense que l’e510, au moment de sa sortie, disposait de plein d’atout que n’offrait pas la concurrence (anti poussiere, liveview, stabilisation du boitier). C’est d’ailleurs pour ça que je me l’étais offert !

  4. Comme tu l’as remarque, Olympus c’est le seul fabricant qui innove et qui se fait ratrapper par les concurrents, avec le nouveau pen, je pense que cela va changer pour de bon.

  5. Oh un Rouennais ! J’y étais également au concert, j’ai particulièrement apprécié Etienne de Crecy sous la pluie torrentielle.

  6. Aller en concert avec un appareil photo…
    Ha Ha Ha !!!

    (le « Ha Ha Ha !!! » fonctionne aussi pour celles et ceux qui viennent en concert avec leur téléphone portable)

  7. Wesh les copains Rouennais o/ Hm je n’étais pas allé au concert puisque que j’ai appris son existence 30 minutes avant son début.

    En tout cas très sympa les photos de Sotteville, je connaissais pas cet événement, ça a l’air chouette.

  8. @bender
    le truc c’est qu’il faut savoir faire en tri entre les spectacles sympa et amusant, et ceux ou tu comprends que Télérama est sponsor (cf l’imitation d’Arte par Gad Elmaleh)

  9. Je ne fais généralement que scroller rapidement les blogs photos, en lisant en diagonale. Celui ci m’a fait m’arrêter un peu plus d’une minute sur la 7 (avec le perroquet). Tu peux prendre ça comme un compliment de quelqu’un qui n’y connait rien.

    La photo est vraiment jolie au premier abord et puis par la suite elle devient super dérangeante: comme si je voulais regarder plus haut pour voir ce qu’il y a au bout de la barbe, mais impossible: c’est une photo figée. Voulu ou non c’est en tout cas l’effet qu’elle m’a fait.

  10. @hudebert
    ici

    la

    La principale limitation que j’avais est l’objectif, pas assez grand angle.
    Tu as de la chose que les 2 photos ci dessus ne soit pas encore parti à la beine!
    Tu pourra donc voir un peu plus que le bout de barbe, mais pas énormement.

  11. J’aime beaucoup la première que tu viens de mettre dans ton commentaire. La queue du perroquet fait une belle diagonale qui remplit bien la photo. Je suis soulagé j’ai perdu cette impression de manquer quelquechose!

  12. Olympus vaincra

    mon premier un e-1 puis revendu
    puis un e-330
    en ce moment un e-3
    et j’ai repris un e-1

    en objo: 14-54, 50mm, 50-200mm

    le tout d’occaz, le seul truc neuf que j’ai acheté : un Lowepro Slingshot 100

    je rêve de trouver le 7-14 et/ou le 35-100 d’occaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *