[PC]Lifeless Planet – Premier Edition

INTRIGUE : Après avoir repéré des signes de vie sur une planète éloignée, une expédition est envoyée sur place. Suite à des complications, un seul survivant (vous) va fouler le sol de cette planète, et vous allez alors découvrir ce qui a pu se produire, et si vous êtes réellement seul…

GAMEPLAY : « Lifeless Planet » mise tout sur l’exploration, et se présente comme un titre à la troisième vue où vous allez faire progresser votre avatar, un astronaute, dans différents décors composant la surface de cette planète, avec plusieurs phases de plateformes, et la possibilité durant certains passages de booster votre capacité de saut en trouvant une bombonne dédiée à cet effet. L’effet s’estompera une fois que le passage exploitant cette capacité sera passé.

Vous aurez aussi des énigmes peu complexes, qui vous demanderons d’utiliser un bras articulé, pour manipuler d’étranges sphères porteuses d’énergie.

Vous aurez en outre des messages audio, des logs à trouver durant votre progression, vous en apprenant un peu plus sur l’histoire de cette planète, et l’origine mystérieuse concernant la présence de vie.

RÉALISATION : C’est là le gros point faible du jeu. Si le développement est confié à une petite équipe, qu’un gros studio n’est pas derrière, la réalisation, du moins sur la partie visuelle annonce un gros retard technique. Les captures montrent un jeu daté, proche des années 2000.

Certains diront que ce n’est pas pénalisant, à l’ère du Pixel Art et du style épuré, sauf qu’ici les décors sont dignes des premiers simulateurs de vols, d’une distance d’affichage jouant parfois avec le brouillard, des procédés et moyens quelques peu désuets aujourd’hui.

Et le titre, avec son sujet, devait entre guillemets nous en mettre plein la vue, avec la découverte fascinante d’une planète à la fois vide et hostile.

La topologie du paysage aurait pu être améliorée, et certains passages, comme celui de la forêt, pouvaient alors envoyer du lourd.

Seulement certains passages s’en sortent honorablement, comme ce niveau proche d’un volcan, où ce cratère qui force le respect avec cette fois de vraies distances et proportions conservées, permettant de nous rendre humble face à cette immensité.

La partie sonore s’en sort heureusement un peu mieux, avec un bon doublage (sous-titré chez nous) et quelques musiques d’ambiance intéressantes.

DURÉE DE VIE : 5 heures, motivées par l’envie d’en savoir plus, car mine de rien, les différents environnements répondent à des interrogations qui trouveront leur conclusion via les messages laissés par d’autres (pour ne pas spoiler) sur votre chemin.

Pour la replay value, c’est plus compliqué. une fois qu’on sait de quoi il en retourne, difficile de revenir dans le jeu pour un aspect particulier, les phases d’exploration ou de plateformes n’étant pas les plus innovantes.

INTÉRÊT : L’attrait pour « Lifeless Planet » dépend de plusieurs choses : vos styles de prédilection, et votre indulgence. Si vous cherchez une intrigue intéressante, s’appuyant sur un gameplay basique, et si vous faites abstraction d’une réalisation datée, vous allez trouver dans ce jeu un certain intérêt. A noter que les débuts sont laborieux, certains moments d’errance dans le vide ne sont pas les plus réussis (la faute justement à un décor qui aurait pu minimiser cette monotonie).

Le prix peut aussi être rebutant, car annoncé à 20€, c’est un peu trop cher pour un jeu à la durée de vie réduite, à la re-jouabilité très faible.

C’est le genre de titre qu’on va jouer une seule fois, et passer rapidement à un autre sans avoir eu une réelle émotion, qui aurait pu être provoquée par une technique plus contemporaine, ou une narration plus intime (qui est ici effleurée avec la femme du protagoniste).

08/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire