Rétrospective 2020

A toute année son bilan vidéoludique, et 2020 fut l’occasion, contexte actuel, de rééquilibrer les charges…

Plus de jeux, moins de films, tel est le leitmotiv actuel, le télétravail aidant à repartager la donne.

Cela m’a aussi permis de faire un gros dépoussiérage dans plus d’une centaine de titres qui étaient encore en WIP dans mon inventaire, avec chaque semaine de nouveaux titres gratuits (GOG, Epic, Prime Gaming) venant s’ajouter.

Voici donc la rétrospective de cette année riche (dans tous les sens du terme). Merci GOG Galaxy pour gagner du temps dans la réalisation de cette tâche, en attendant que l’implémentation de Twitch soit aussi activée 😉

gog

Pour les autres rétrospectives, c’est par ici


LES JEUX

28 jeux finis, soit 9 de plus par rapport à 2019. Ceci s’explique d’une part par le temps libre gagné en télétravail, mais aussi par la volonté de finir plusieurs petits titres se finissant généralement en « deux-trois heures » .

Je dis généralement car pour un complétiste, il faut toujours doubler ce temps par deux 😉

Les jeux finis (un clic pour arriver à la critique):

Du FPS, du TPS, du walking sim, du jeu de plateforme, encore beaucoup de variété et quelques gros gros coups de cœurs :

1 – Supraland, découvert via un commentaire sur Nofrag, et c’est dommage que le jeu ne soit pas plus mis en avant. Une vraie petite pépite chronophage!

2 – The Occupation : rare jeu fini en une nuit, un concept excellent, et si on adhère, on ne le lâche plus.

3 – Resident Evil 3 Remake : connu pour être trop court, le jeu est digne d’intérêt si on ne se gave pas et si on le déguste avec modération.

4 – Resident EVII : la démo m’avait refroidi, les soldes m’ont convaincu de l’acheter, de me lancer dans l’aventure sans plus de convictions, et de ravaler mes préjugés sur ce qui figure comme l’un des meilleurs Resident Evil, finalement très proche du premier.

5 – Planet Alpha : typiquement le genre de jeu inattendu, captivant via sa réalisation, sa bande-son admirable.

6 – Watch_Dogs : Ubi m’a conquis : un GTA like visuellement très propre, avec un gameplay très habile, et une ambiance « Person Of Interest » comme j’adore.

D’autres coups de cœur bien évidemment, des titres commencés en 2020 et qui seront en théorie finis cette année (comme « Ruiner », ou « Lifeless Planet »).

Des déceptions comme « DooM Eternal » qui n’a de DooM que le nom…et qui s’est vu vite remplacé par « Prodeus », encore en early access, dont je suis backer. Un conseil, foncez dessus, c’est une petite bombe (et la bande-son est dispo sur la toile, histoire de vous donner une idée de l’ambiance qui peut s’en dégager) :

Hélas, d’autres titres ont aussi fait leurs adieux à ma liste, comme les « Darksiders », « Brutal Legend », « Killer Is Dead », « Just Cause 2 », « Sleeping Dogs », « Lego : the Hobbit », certains « Batman Arkham » et consorts.

Des titres avec du potentiel, certes, mais n’étant plus dans mes attentes.

2021 commence plutôt bien, avec « Shadow Of The Tomb Raider », « Gears 5 », « Prey », « Hitman », « ReCore », « Metro Exodus », « Watch_Dogs 2 », « Mass Effect 3 ».

Et pour un petit panel des jeux en image, direction l’album photo.


LES FILMS

175 films en 2020…on n’est pas loin des 192 de 2019. On pense toujours que le cinéma ne pourra pas se réactualiser, et pourtant, encore de bonnes grosses claques. Palmarès des films avec une note supérieure ou égale à 16 :

(Cliquer sur l'affiche pour vous rendre sur l'avis)


Pic
PicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPicPic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la variété, de l’horreur au thriller en passant par la science-fiction, le drame et la comédie. Mais s’il ne fallait en retenir que quelques-uns, le haut du podium serait défini avec des films comme « Promare », « Ne coupez pas », « Midsommar, « The Hunt », « Les figures de l’ombre » et « Bohemian Rhapsody ».


SERIES/ANIMATION

(Cliquer sur l'affiche pour vous rendre sur l'avis)

PicPic

PicPicPic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite et fin de « The Man in the High Castle », superbe série, et suite pour « The Boys », qui confirme sa suprématie de série culte.

Côté animation japonaise, on reste sur du classique, sans grosses surprises :

Pic

PicPicPic

Pic


MUSIQUE

Bon ben là par contre, c’est plutôt maigre, pas grand chose à se mettre sous la dent. On retrouve tout de même le dernier album de « Woodkid », et la découverte de « Chvrches », une sorte de pop acidulée entre Depeche Mode, Garbage, et les 80’s.

Reste encore quelques valeurs sûres comme « Deftones » ou « Sepultura »…

Et oui oui, y’a bien du Mylène Farmer dans la liste (éclectique qu’on vous dit!!! :p )

Sur ce, une bonne et heureuse année 2021, tous les avantages de 2020 sans les inconvénients 😉

Bonus track : un morceau tout en légèreté, on en bien besoin en ce moment

Laisser un commentaire