[PC]God’s Trigger

JeuxVideo.com

SYNOPSIS : Un ange et une démone s’associent pour déjouer les plans de l’archange Gabriel, ce dernier ayant pour motivation d’éradiquer la race humaine.

AVIS : « God »s Trigger », un excellent shooter à se faire en solo ou accompagné, l’intrigue permettant de manier deux personnages.

En solo, on passe de l’un à l’autre via une touche, et cela est utile car chaque personnage a ses propres particularités.
L’ange es plus au corps à corps avec son épée, tandis que la démone peut attaquer de loin avec sa chaîne.

Cela permet donc d’appréhender une situation avec le personnage approprié.

Mais vos armes blanches ne sont pas votre seul rempart. Vous disposez en outre de pouvoirs, certains se débloquant en franchissant un palier (le jeu possède des notions des RPG avec XP et niveaux), ou tout simplement en fouillant les niveaux, car certains bonus ont été disséminés un peu partout.

En plus, vous pouvez récupérer des armes secondaires sur le corps de vos ennemis, comme des armes à feu ou de lancer.

Bref, un véritable petit arsenal à maîtriser, assez facilement. Si en plus vous disposez de dash, d’une fonction de meurtre furtive, vous obtiendrez un gameplay bien plus étoffé qu’il n’y parait.

Il faut dire que le jeu est tout de même assez compétitif : ici, le moindre contact avec l’ennemi est mortel, et on s’approche d’un genre de die & retry, jamais frustrant, car il suffit de ne pas se ruer bêtement, voire même de se la jouer furtive (ce qui sera imposé dans un niveau). De même, les checkpoints sont placés aux endroits stratégiques, même durant les combats contre les boss.

Ces derniers représentent d’ailleurs les 4 cavaliers de l’Apocalypse. Ils disposent en outre d’univers différents, qui vont du Far West, à la base militaire en passant par une église dans le pur style gothique, à un club déboulant sur une usine, pour finir au Paradis.

Visuellement, c’est sympa : du cell shading en 3D vu du dessus, avec certes un petit manque de détails pour être dans le sublime, mais c’est propre, rapide, intuitif, et on n’est pas submergé par une profusion de détails rendant l’action illisible.

Par contre, la bande-son…Madré Mia!!! DU NECTAR!!! Le genre de B.O. aux consonances Indus qui vous poussent à mettre le volume au maximum.

Tout cela, pour une durée de vie avoisinant les 10 heures de jeu. C’est fort honorable, surtout pour un titre distribué gratuitement sur l’EGS.

Si vous avez aimé « Mr. SHIFTY« , vous ne serez surtout pas dépaysé, le jeu étant strictement dans la même veine, à savoir punitif, mais terriblement addictif.

16/20

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire