[PC]Star Wars : Battlefront 2 (campagne solo + DLC)

INTRIGUE : La partie solo de ce nouveau Battlefront 2 s’appuie sur le personnage de Iden Versio, membre l’escouade Inferno, en gros les forces spéciales de l’Empire.

Et oui, on incarne un méchant, voire une méchante, sur cette campagne solo riche en rebondissements. Mais ce ne sera pas le seul personnage jouable, car les figures emblématiques viennent ponctuer l’intrigue de leur présence.

L’histoire se situe durant l’épisode VI, mais pas que. En effet, un DLC gratuit permet d’en voir plus, des années bien plus tard, et se greffe alors aux épisodes récents.

Cela permet une immense variété, entre les personnages connus, les spécialement conçus pour cette histoire; le tout dans une alternance de phases en FPS (mais aussi jouables en TPS), mais aussi et bien évidemment de joutes spatiales comme tout bon Star Wars qui se respecte.

GAMEPLAY : Le studio DICE s’appuie sur un concept classique, et on se retrouve donc avec un personnage doté d’une arme, et de compétences qui se débloqueront au fil de l’aventure.

On dispose aussi de 3 capacités, comme le port d’une grenade, le scan de la zone, où une arme puissante dans un temps limité (ou autre contrepartie).

Pour les phases dans l’espace, c’est le même principe, et tant mieux, car le ton résolument arcade de l’ensemble permet un fun immédiat, et une immersion directe dans le feu de l’action et de l’univers créé par George Lucas.

RÉALISATION : C’est tout simplement magnifique, sur tous les plans. Visuellement, on atteint un niveau d’excellence bluffant, et après la claque Crysis et ses visages ultra-réalistes, ce Battlefront lui tient concurrence.

Que dire des différentes environnements côtoyés, sinon qu’ils nous assènent d’un large champ de vision, de détails hallucinants, d’une animation sans faille, et bien évidemment d’un rendu sonore surpuissant (et très bonne localisation française).

DURÉE DE VIE : Plutôt correct, les 15 niveaux de l’intrigue et les 4 rajoutés gratuitement par le DLC vous proposent de vous amuser durant 10 heures.

En quelque sorte une bonne durée de vie, surtout en comparaison des derniers Battlefield, tout en sachant bien évidemment que le multi est le point fort de ces titres.

INTÉRÊT : Qu’on aime ou pas Star Wars, on ne peut nier les qualités de ce Battlefront, très complet (car disposant d’une campagne solo loin de faire figuration), dense, mouvementée, certes jouant avec le fan service, mais on n’en demandait pas plus. Le titre est très agréable à jouer, à un tout petit détail près : son HUD.

S’il est possible de le masquer totalement pour plus d’immersion, on aurait souhaité avoir plus d’options de personnalisation de l’interface.

Ou comment supprimer cette infâme crosshair venant gâcher le travail artistique, comme cette barre de vie insipide.

Les jeux récents arrivent à proposer un hud intelligent, voire totalement personnalisable. Pour un titre de cet envergure et assez récent, c’est plutôt dommage de ne pas avoir la possibilité de choisir une crosshair plus discrète, voire semi transparente, et de ne garder que les actions contextuelles affichées (car si on opte sans le HUD, on peut se retrouver à tourner pendant des heures dans le décor pour savoir où aller, et surtout si un élément du décor vous permet d’activer une porte).

C’est rageant à certains moments, et quand on voit le niveau d’excellence global du titre, on se demande pourquoi avoir sacrifié ce pan de gameplay pourtant crucial.

16/20

JeuxVideo.com

Fiche Nofrag

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire