[PC]Far Cry 3 – Blood Dragon

Pic
INTRIGUE : L’humanité est quasiment réduite à néant suite à un conflit nucléaire. Une nouvelle menace se dresse à l’horizon, et vous, Rex Colt, allez reprendre du service sous la forme d’un cyborg suréquipé pour la contrer…

GAMEPLAY : « Far Cry 3 – Blood Dragon » reprend comme son nom l’indique le noyau de [url=http://darkwolflair.free.fr/forum/viewtopic.php?t=2570] »Far Cry 3″[/url]. On retrouve du coup exactement le même gameplay, légèrement adapté au contexte. Open World avec des missions principales, d’autres secondaires, des captures de bases, etc…Le tout bien évidemment en version réduite (carte plus réduite, moins de missions). Après un didacticiel parodique, vous retrouverez rapidement vos petits si vous avez joué à « Far Cry 3 ». A noter que l’infiltration a dans ce titre moins d’importance, on vous demande rarement de faire dans la dentelle (et cela dès le début du jeu, où ça explose de partout).

RÉALISATION : Le trip des développeurs était de livrer une version nostalgique des années 80 axé sur « Far Cry 3 ». Du coup, les références fusent, que ce soit d’un point de vue visuel ou sonore. Pour la partie audio, on notera des thèmes proches de ceux de « Terminator », des références à la B.O. de « Predator », des répliques cultes.
Par contre, pour la charte graphique, ils ont pris l’environnement de « Far Cry 3 », l’ont assombri au maximum, ont posé des bases au level design peu inspiré (trois ou 4 salles et des couloirs), aux textures rudimentaires. Idem pour les ennemis et la faune locale. Vos oppresseurs humains sont tout droit sortis de Tron ou d’un clip des Daft Punk, la grosse nouveauté étant les fameux dragons, un mini trip « Jurassic Park » qui recommandera d’améliorer votre arsenal pour les blaster aisément (comme le fusil sniper à balles explosives, ça donne facile du 5000XP à chaque bestiole liquidée).
Problème, c’est beaucoup trop sombre, ça fait vraiment cache misère pour un titre sans doute sorti sans conviction de lancer une licence, mais plus un effet Hype sur la mouvance de la nostalgie.

DURÉE DE VIE : Ce standalone se boucle à 100% en moins de 12 heures. C’est plus que je ne l’aurai espéré, mais le titre est légèrement poussif, très répétitif, et du coup il n’est pas sûr qu’on y revienne une seconde fois.

INTÉRÊT : « Far Cry 3 – Blood Dragon » fait plus office d’anecdote nostalgique pour se marrer et se rappeler de bons souvenirs que de vrai jeu. Avec une réalisation un peu plus solide (tout en respectant l’aspect rétro) et surtout moins « nique les yeux », on aurait eu plus de plaisir à séjourner dans cet environnement. De plus, quelques bugs ou autres oublis (comme le fait que les touches destinées à la conduite ne peuvent pas être remappées) viennent entacher l’expérience. Un titre anecdotique, qui vous fera plus sourire pour ses multiples références (Terminator, Predator, Rocky, Star Wars, Les Maitres de L’Univers, Robocop, et j’en passe) que de vous proposer une vraie expérience vidéoludique.

11/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire