[PC]Call Of Duty : Ghosts

Pic
INTRIGUE : D’ici quelques années, les états d’Amérique du Sud vont former une coalition en vue d’envahir les Etats Unis. Se servant de leur méthode de défense contre eux, l’ODIN, genre de station spatiale dotée de missiles à longue portée, ils arrivent à asséner aux USA plusieurs coups cinglants, laissant le pays dans un sale état.
C’est 10 ans plus tard qu’on retrouve deux frères et leur chien, enrôlés dans la résistance, et admirateurs des Ghosts, une faction militaire US d’élite. Elle est chargée des missions les plus périlleuses pour empêcher l’oppresseur de prendre le contrôle total de leur pays natal.

GAMEPLAY : A chaque nouveau COD, on nous narre les nouveautés censées révolutionner la saga, les innovations changeant le gameplay.
Ben finalement, ça reste un COD comme les autres. L’ajout important de cet opus, c’est le chien qu’on peut contrôler pour attaquer furtivement les ennemis.
Pour le reste, c’est du kiff kiff, c’est toujours aussi linéaire, confiné.
Plusieurs phases de jeu vous proposerons du rail shooting, un incontournable, ou encore sa variation avec l’emploi d’un fusil télécommandé. Petite nouveauté, on peut désormais glisser à même le sol lors d’un sprint, et canarder son ennemi.

RÉALISATION : L’ensemble reste agréable, et si c’est le même moteur graphique qu’employé dans MW3, c’est beaucoup plus fin que ce dernier.
La variété des décors permet de mesurer le talent des artistes, quand à retranscrire une jungle nous servant de camouflage suite à un crash, ou des fonds marins lors du sabotage d’un navire.

DURÉE DE VIE : N’espérez pas de grosses surprises de ce côté si vous vous limitez au mode solo, composé de 18 missions, avec chacune un document à récupérer pour gonfler artificiellement la durée de vie des plus téméraires. On reste dans la moyenne de la saga, avec 7 heures pour boucler l’aventure en prenant son temps.

INTÉRÊT : Souvent considéré comme le vilain petit canard des derniers Call Of Duty, cet épisode est pour moi un des meilleurs. bien évidemment, il est loin d’être parfait, mais sa campagne solo, variée, rappelant par certains moments « L’aube rouge », tient en haleine. On commence avec un décor post apocalyptique pour arriver dans un Las Vegas enseveli, d’une station spatiale envahie par l’ennemi, de combats sous l’eau ou dans une ville immergée suite à l’explosion d’un barrage, ou lors de la conduite d’un tank parti anéantir les communications ennemis, sans compter la survie en pleine jungle ou l’attaque furtive en pleine montagne. Comme dans tout bon Call Of Duty, on s’en prend plein la tronche, on est à la limite de l’épilepsie tant ça explose dans tous les coins.
Ce « Ghosts » s’avère finalement un bon titre, contrairement à toute attente. On croise les doigts pour ses possibles suites (cf tout à la fin qui réserve une petite surprise).

15/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire