[PC]DEUS EX : HUMAN REVOLUTION (+ dlc THE MISSING LINK)

INTRIGUE : Dans un futur proche, la technologie permet à l’homme de corriger certains handicaps, d’améliorer ses capacités avec des augmentations. Greffe d’un membre amputé, amélioration visuelle, tout est désormais possible et des sociétés privées se livrent une bataille acharnée pour gagner des marchés. C’est dans ce cadre que Sarif Industries voit ses locaux attaqués. Son chef de la sécurité, Adam Janssen perd la vie lors de l’assaut, mais aussi sa petite amie.
Revenu des morts à l’aide de la technologie Sarif, il ne souhaite que découvrir la vérité sur ce qui s’est produit…

GAMEPLAY : Comme ses prédécesseurs, « Deus Ex Human Revolution » est un FPS matiné d’une dose RPG, votre personnage et votre arsenal étant hautement personnalisable.
Vous évoluerez dans un monde vaste, plusieurs HUB comme la ville de Détroit, Shangaï, où vous aurez des missions principales, mais aussi quelques missions secondaires, certes peu nombreuses, mais vous permettant de gagner de l’expérience (vous offrant des points d’augmentation pour gagner ou améliorer vos compétences), des munitions, des armes, mais aussi de l’argent.
Vous pourrez bien évidemment parler aux autochtones, certains dialogues vous apportant certaines indices sur vos quêtes à mener.
Cette partie recherche vous occupera la majorité de votre temps.
Ces phases seront entrecoupées par les missions, où il vous faudra soit faire preuve de diplomatie, de ruse, ou de force.
Le jeu vous offre un énorme panel de choix pour arriver à vos fins, que ce soit la force brutale, l’infiltration, ou encore le dialogue. Fouillez les moindres journaux, piratez les ordinateurs, trouvez ces fameux conduits vous ouvrant des accès cachés à certaines zones sensées inaccessibles, il vous faudra régulièrement ouvrir les yeux et les oreilles pour trouver la faille, ou la solution de facilité pour avancer sans trop se mouiller. L’aspect infiltration rappelle parfois Splinter Cell, car si on est dans un FPS, un système de couverture en mode troisième personne vous permet de gagner en visibilité. Vision améliorée, invisibilité, explosion de murs, vous permettrons d’aller toujours plus loin.

RÉALISATION : Si le titre n’est pas au top visuellement, il assure avec son design, ses teintes sépia, et son univers tiré de Philip K Dick maitrisé dans les moindres détails. Des méchas cohabitent avec les cyborgs, et un aspect rétro donne parfois une petite touche steampunk. Une bande son énorme, vraiment en adéquation avec l’univers, et un doublage français réussi.

DURÉE DE VIE : Comptez environ 50 heures pour le jeu de base, et en voir toutes les subtilités. « The Missing Link » rallongera l’expérience d’environ 6 heures, ce qui est loin d’être une arnaque.
La rejouabilité est bien évidemment de mise, car on est vite tenté de rafaire le jeu avec une autre approche, les choix proposés étant variés.

INTÉRÊT : premier épisode mythique, second décevant, « Human Revolution » redresse la barre et Adam Jenssen apparait comme un personnage du monde vidéoludique ultra-charismatique. Plus qu’un jeu, une expérience absolue, de haute qualité.

18/20

Critique complète ici :
http://darkwolflair.free.fr/forum/viewtopic.php?t=2309

Laisser un commentaire