[PC]SNIPER : GHOST WARRIOR

SGW1

City Interactive est connu pour avoir sorti sur PC ces dernières années bon nombre de FPS à la qualité douteuse, la plupart étant un copier-coller des précédents avec seulement quelques modifications (les séries « Mortyr », « Code of Honor »).

Ils décident de frapper fort avec une nouvelle licence, afin de se faire connaître du grand public. Pour cela, ils voient les choses en grand : jeu avec un nouveau moteur graphique, durée de vie augmentée, et surtout du multi-plateforme.

C’est ainsi qu’est né « Sniper : Ghost Warrior », qui comme son nom l’indique, vous met dans la peau d’un sniper américain qui va botter les fesses à un méchant dictateur d’Amérique du Sud (un scénario digne d’Ubi Soft).

Exit le moteur JupiterEX c’est le Chrome Engine 2 avec ses profondeurs de champ impressionnantes qui s’avère un des choix les plus judicieux. Ce moteur, breveté Techland, a déjà prouvé de quoi il était capable sur un titre comme « Call of Juarez : Bound in blood ». Un paysage dénué de clipping, qui s’étend à l’horizon, et avec un rendu plus que potable, il fallait cela pour un titre parlant de tir de précision.

Visuellement, les développeurs ont su rendre le titre agréable. Ce n’est certes pas la jungle de « Crysis », mais l’effort fourni est tout de même appréciable, surtout en vue des précédentes réalisations. Les musiques et autres bruitages sont par contre en retrait. N’est pas Hans Zimmer qui le veut, pour délivrer des symphonies qui vous mettrons le poil à chaque avancée.

Cette dernière se fera sur plusieurs missions, dans l’ensemble assez variées, pour une durée de vie qui devrait avoisiner les 8 à 10 heures de jeu. L’infiltration sera bien évidemment de mise, votre but étant de supprimer vos cibles avec le plus de discrétion. Vous aurez pour cela dans votre arsenal un fusil de précision généralement équipé d’un silencieux, d’une arme de poing disposant du même avantage, ainsi que de couteaux de lancer.
Mais les armes ne suffiront pas : votre faculté à vous fondre dans la jungle sera aussi votre principal atout pour passer au nez de vos ennemis.

« Sniper : Ghost Warrior » aurait pu être un très bon titre s’il ne souffrait pas de plusieurs défauts. Si le titre se veut réaliste, avec prise en charge de l’effet de Coriolis qui vous oblige à prendre en compte les facteurs comme la distance et le vent, il ne peut s’empêcher de vous simplifier au maximum la tâche, même en mode de difficulté maximum : vos cibles seront indiquées par de grosses pastilles blanches au dessus d’elles, et apparaîtront en rouge éclatant en mode concentration, sorte de bullet time qui s’active une fois que vous pressez la touche pour retenir votre souffle (à noter que le rouge laissera place à un blanc moins flashy en mode difficile).

Les dites pastilles d’indication ne seront pas là que pour les cibles, elles apparaîtront aussi pour vous indiquer quel chemin prendre. Et oui!! Ce qui aurait pu être un pur jeu tactique vous laissant une liberté d’action conséquente et l’opportunité de déceler vos cibles sans aide renvoie un soft ultra linéaire, scripté, bref consolisé à outrance (on vous dit même à un certain moment quand tirer).
Autre défaut majeur, qui n’apparaît heureusement que sur certains niveaux, sacrifiant la discrétion pour de l’action bourrine. Le gameplay n’étant pas adapté, on se retrouve à vider des chargeurs n’importe comment sur des ennemis affables.

Il faut dire que l’IA n’est pas une foudre de guerre: ils arrivent à vous repérer camouflé à une centaine de mètres dans un buisson, mais ne réagissent pas quand vous tuez un de leur homologue à trois mètres d’eux, son corps gisant sur le sol sans que cela n’intrigue personne.

En plus de cela, quelques bugs mineurs, comme une collision des sprites aléatoires, ne vous facilitera pas la tâche.

S’il est une déception vis à vis des espoirs qu’on pouvait mettre dans ce titre, « Sniper Ghost Warrior » n’en est pas pour autant une purge immonde. On jubile à chaque tir de précision réussi, ce dernier donnant droit à une petite cinématique jouissive, comme déjà exploitées dans des titres comme « Max Payne » ou « Sniper Elite ». Un titre à défaut certes, mais qui peut rassurer sur le potentiel des futurs titres de City Interactive. Encore un effort les gars, vous êtes sur la bonne voie.
13/20

Fiche Jeuxvideo.com

sgw2

sgw2

sgw2

sgw2

7 réflexions sur « [PC]SNIPER : GHOST WARRIOR »

  1. Enema a dit :
    Le gars qui reluit en rose dans le troisième screen, c’est l’aide sniper pour les consoleux ?

    c’est quand tu es en mode « bullet time ». D’ailleurs quand j’avais fait la démo, j’avais meme pas vu cette option, c’est dire à quel point c’est difficile.

  2. De huit a dix heures de jeu? Je suis pas sur d’avoir jouer au même jeu, il m’a fallu 4h19 pour le finir en normal et sans rusher… Même en l’ayant acheté 7,5€ sur steam j’ai l’impression de m’être fait avoir de 5€.

Laisser un commentaire