Battlestar Galactica, l’extension Pegasus du jeu de plateau

Petite présentation de la première extension du jeu, qui permet de traiter de la seconde et de la troisième saison. Pour rappel, la première saison de la série TV était un peu une mise en place du scénario, une introduction à ce qu’est la survie de la flotte :  l’attaque génocidaire des cylons passée, la flotte, sous l’égide du Galactica, gère les problèmes liés à leur fuite.

La seconde saison traite principalement de l’arrivée d’un nouveau Battlestar : la flotte se voit confrontée à davantage de dangers mais, avec la découverte du Pegasus et de New Caprica, l’espoir renaît. Cependant, toutes les mises en œuvre d’un meilleur futur sont bousculées tôt ou tard.

Enfin, on se souvient essentiellement de la troisième saison comme celle où se met en place la résistance sur New Caprica, avec au final la fuite de la flotte vers de meilleurs cieux.

Bon, cette piqûre de rappel faîte, que trouve t’on dans cette extension ?

Des nouveaux lieux

Ce qui frappe au premier abord, outre les nouveaux Battlestar en plastique (ils sont bôôôôôôôôô) qui remplacent ceux en carton, ce sont principalement les deux nouveaux emplacement, à savoir le Battlestar Pegasus, qui se place aux côtés du Galactica et débloque une bonne dose de procédures de défense qui peuvent s’avérer dangereuses pour la flotte.

Outre ce nouveau vaisseau, une carte totalement à part, la planète New Caprica, permet aux survivants (et oui, ils ont très bien pu se faire exterminer avant) de lutter contre l’invasion Cylon et tenter de s’échapper.

L’ajout du Pegasus n’influe pas énormément sur la durée du jeu. A l’inverse, il faudra compter environ une heure de plus en choisissant de procéder à l’évacuation de New Caprica (ce qui est un objectif optionnel, c’est aux joueurs de décider s’ils s’engageront ou non dans cette phase en tout début de partie).

Des nouveaux personnages

On trouve de nombreux personnages absents dans la version de base du jeu. En fait, il y a un nouveau personnage par « classe » et donc un nouveau leader politique, un chef de guerre, un pilote et un « personnel ». Le chef de guerre n’est autre que l’amiral Cain, qui prend donc le pas sur l’amiral Adama et est de ce fait leader militaire tant qu’elle n’est pas destituée.

Est-ce tout ?! Et bien non ! Les concepteurs du jeu ont eu la très bonne idée d’intégrer la notion de leaders Cylon, et l’on retrouve donc les principaux méchants pas beaux Cylons des saisons 2 et 3 à savoir : Leoben, Cavil et Caprica 6. Un seul joueur peut occuper ce poste. Il est dès le début de partie dévoilé, mais peut à tout moment s’infiltrer parmi les humains. Mais pourquoi ? En fait, ce joueur n’aura pas les mêmes objectifs que les autres joueurs : son objectif sera soit d’aider les humains à gagner tout en faisant en sorte qu’un nombre de dégât important soit infligé dans telle ou telle ressource, ou soit d’aider les cylons à gagner, avec ici encore des contraintes numériques sur les ressources.

Ce poste est très intéressant à jouer. J’étais moi même leader cylon avec pour objectif de faire en sorte que les humains restent en vie, mais je devais aussi faire en sorte qu’ils n’aient que 2 de population et de ration (ou moins) en fin de partie. Je n’ai pas réussi à remplir cet objectif, les humains n’ayant jamais souhaité me donner leur confiance (mais en même temps, difficile de m’accorder du crédit lorsque je leur fait perdre 3 de population en un tour 🙂 ).

Des changements de règle

Je ne vais pas faire la liste de tous les changements dans la règle du jeu, le manuel est là pour ça. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’on peut désormais exécuter des personnages (ultra radical contre un Cylon, qui sera automatiquement révélé, mais très cher si il s’agit d’un humain). Des nouvelles cartes apparaissent dans la résolution des tests de compétences, et d’autres joyeusetés que je vous laisse découvrir.

Alors, conquis le bibi ?

Oui, sans aucun doute conquis, l’extension approfondit l’expérience qu’on tire du jeu, les nouveaux lieux sont intéressants. La phase New Caprica offre une expérience très différente, et j’étais un peu trop crevé pour dire si elle était vraiment intéressante ou pas, d’autant plus que la fin de partie a été sabordée par l’un des humains trop fatigué pour vouloir continuer 🙂 On lui pardonnera sans aucun doute !

Quoi qu’il en soit, aux possesseurs du jeu de base, si le jeu vous a plu, foncez !

18 réflexions sur « Battlestar Galactica, l’extension Pegasus du jeu de plateau »

  1. Concernant la facilité d’accès, oui ça l’est. J’y ai fait jouer 4 geeks qui ont tout de suite été conquis, ma copine, sa soeur et son beau frère qui ne sont pas du tout (mais pas du tout du tout) SF mais adepte des jeux de plateau (enfin bon, quand je parle de jeu de plateau, faut le dire vite hein), et qui ont également apprécié le jeu.

    Pour le trouver, faut chercher sur le net, perso je l’ai eu en neuf sur ebay, tu peux également le trouver tout simplement sur le site de l’éditeur du jeu que voici.

    Par contre l’extension est adressée aux joueurs qui en demandent plus, car les règles sont un peu plus complexes, et la durée d’une partie peut rebuter pas mal de monde.

  2. Absolument impossible à 2, le minimum de joueurs est 3 : 2 joueurs humains, un joueur cylon. Pour rajouter le leader cylon, un minimum de 4 joueurs : 2 joueurs humains, un cylon, un leader.

    Aimer/connaître la série n’est pas un impératif, mais ça aide à l’immersion, ça c’est sûr !

    Sur ebay, tu trouves la version de base pour environ 40€ (voir ici ), un poil moins pour l’extension.

    Cette dernière n’est pas nécessaire pour bien s’amuser, et je pense qu’il est important d’avoir joué quelques parties au jeu de base pour bien assimiler les règles (pas compliquées car les tours s’enchaînent tous de la même façon, mais faut s’y faire quand même) avant de passer à l’extension.

    Par contre je ne m’y connais pas assez en jeu de plateau, je sais que le doc est adepte (c’est lui qui m’a donné envie d’acheter le jeu de base grâce au topic du forum section « partage »), vois peut être avec lui ?

  3. Tu pourrais m’aiguiller vers un bon site qui détaille la première version ?
    Car tu détailles ici uniquement l’extension, et du coup je ne sais pas de quel type de jeu il s’agit.
    C’est facile d’accès ? Ça peut se jouer uniquement à 2 ? Ça s’achète où ?
    Merci d’avance !
    [edit] Ah ok… Mes excuses, j’avais pas vu que tu avais fait un article sur la première version.

  4. Pour un bon jeu à 2, je te conseillerai Dominion.
    C’est un jeu de carte où le but du jeu est de construire le meilleur paquet de carte.
    Les règles s’apprenant en 5 minutes, la partie dure environ 30 minutes, très sympa avec mon groupe on joue énormément à ce jeu.

    Mes potes adores BSG (battlestar…), moi par contre je suis pas trop fan.
    Je trouve les temps morts beaucoup trop longs.

  5. Sir_carma a dit :
    Nan c’est plutot pour jouer avec ma meuf, elle kiffe pas trop les JV à part la DS, donc je tente autre chose. Vu qu’elle kiffe BSG comme moi, ca va ptet passer (bon apparemment faudrait faire ça en threesome au mininum mais bon).
    Pour le prix, je pouvais pas deviner que c’était comme ça pour tous.
    J’ai jamais été jeux de plateau à part Warhammer 40K à mes 14 ans.

    En suivant les règles du jeu, ça me semble compliqué pour jouer à 2. Les tests de compétence (résolution de situations type de la série) demandent à ce que chaque joueur donne des cartes parmi 5 types existants (6 avec l’extension). Or à chaque tour, tu n’en recevras que deux voire 3 types maximum selon le personnage que tu prends, la plupart du temps tu ne pourrais pas résoudre les tests.

    A l’extrême limite, tu peux tenter le coup sans qu’il y ait de joueurs cylons, et en faisant en sorte de prendre chacun un personnage complémentaire au niveau des types de cartes reçues.

    Le but du jeu serait donc de résoudre les tests de compétence à vous 2 et essayer de finir le jeu comme ça. je dis pas que c’est infaisable, et le jeu ne sera quand même pas évident… Mais du coup tu occultes un énorme pavé du jeu (découvrir qui est cylon, pourrir la partie des humains), pour ne pas dire le plus intéressant, et je doute que ça soit super comme partie (et à y réfléchir, un peu chiant).

    Quoi qu’il en soit, je te souhaite de trouver un troisième larron 🙂

  6. Sir_carma a dit :
    Ouch le prix :s 50€
    Si tu t’y connais un peu en jeux de plateau, tu conseillerais quoi comme jeu sympa et facile d’accès pour 2 ?

    C’est le prix des jeux de plateaux hein. Sinon à deux tu as Mémoire 44 ou Warhammer: Invasion par exemple.

    Si tu veux lancer un groupe de jeu, trouve un jeu simple et fun à jouer comme Wanted ou Shadow Hunter plutôt.

  7. BalrogAlastor a dit :

    Sir_carma a dit :
    Ouch le prix :s 50€
    Si tu t’y connais un peu en jeux de plateau, tu conseillerais quoi comme jeu sympa et facile d’accès pour 2 ?

    C’est le prix des jeux de plateaux hein. Sinon à deux tu as Mémoire 44 ou Warhammer: Invasion par exemple.
    Si tu veux lancer un groupe de jeu, trouve un jeu simple et fun à jouer comme Wanted ou Shadow Hunter plutôt.

    Nan c’est plutot pour jouer avec ma meuf, elle kiffe pas trop les JV à part la DS, donc je tente autre chose. Vu qu’elle kiffe BSG comme moi, ca va ptet passer (bon apparemment faudrait faire ça en threesome au mininum mais bon).
    Pour le prix, je pouvais pas deviner que c’était comme ça pour tous.
    J’ai jamais été jeux de plateau à part Warhammer 40K à mes 14 ans.

  8. Sir_carma a dit :

    BalrogAlastor a dit :

    Sir_carma a dit :
    Ouch le prix :s 50€
    Si tu t’y connais un peu en jeux de plateau, tu conseillerais quoi comme jeu sympa et facile d’accès pour 2 ?

    C’est le prix des jeux de plateaux hein. Sinon à deux tu as Mémoire 44 ou Warhammer: Invasion par exemple.
    Si tu veux lancer un groupe de jeu, trouve un jeu simple et fun à jouer comme Wanted ou Shadow Hunter plutôt.

    Nan c’est plutot pour jouer avec ma meuf, elle kiffe pas trop les JV à part la DS, donc je tente autre chose. Vu qu’elle kiffe BSG comme moi, ca va ptet passer (bon apparemment faudrait faire ça en threesome au mininum mais bon).
    Pour le prix, je pouvais pas deviner que c’était comme ça pour tous.
    J’ai jamais été jeux de plateau à part Warhammer 40K à mes 14 ans.

    Ah tiens, j’ai pareil à la maison (enfin, la mienne elle kiffe Wow et les FPS en général mais bon)

  9. Il y a toujours autant de hasard ? Car avec la boite de base, au bout de 6 parties on avait l’impression d’avoir décodé les mécanismes de jeu et on trouvait ça un peu limité. Dès que les Cylon sont découverts, on peut jouer en mode « pilotage automatique » : il y a toujours un bon choix à faire et il est assez facile à découvrir… Du coup, ça ressemble à une partie de tic-tac-toe et il ne reste plus que le hasard pour déterminer l’issue du jeu.

    Bref, dès que les Cylons sont démasqués, le jeu n’a quasiment plus aucun intérêt. Forcément, à deux le jeu n’a strictement aucun intérêt !

    (j’avais fait un papier sur la boite de base)

  10. @doc : il y a toujours du hasard, mais les cylon gagnent pas mal de possibilités. Le leader cylon peut déclencher pas mal d’évènements en peu de temps pour faire chier les humains. Les sites cylons ont été un peu modifiés pour permettre plus d’actions.

    Les nouvelles cartes de compétence Traitrise activent aussi des évènements lorsqu’elles sont utilisées. Étant donné qu’un cylon peut en utiliser à chaque test de compétence (maximum une carte par test par cylon, comme avant), c’est assez sympa : il peut rajouter des vaisseaux avant l’activation des cylons, ou procéder à l’activation de certains vaisseaux en plus de l’activation en fin de crise, ce qui a de quoi faire rager les humains (fini les raisonnements du genre : nos vaisseaux civils sont là, les raiders sont là, il reste deux étapes avant qu’ils les atteignent, c’est bon on va pouvoir sauter avant qu’ils les atteignent).

    Du coup, y’a du hasard, mais y’a aussi ces nouvelles actions cylons qui mettent du piment et permettent aux cylons révélés de s’amuser plus qu’avant.

  11. Fyl a dit :
    Pour un bon jeu à 2, je te conseillerai Dominion.
    C’est un jeu de carte où le but du jeu est de construire le meilleur paquet de carte.
    Les règles s’apprenant en 5 minutes, la partie dure environ 30 minutes, très sympa avec mon groupe on joue énormément à ce jeu.
    Mes potes adores BSG (battlestar…), moi par contre je suis pas trop fan.
    Je trouve les temps morts beaucoup trop longs.

    Désolé d’avoir diffusé ton commentaire avec du retard, ça le mettait en indésirable…

  12. De ce que j’ai entendu, ca ressemble en effet aux chevaliers de la table ronde… Globalement c’est assez dur pour les humains de gagner, d’ailleurs l’extension est là pour donner des aides aux humains.

    Après il est possible d’augmenter le niveau de ressources de départ pour permettre plus de marge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.